ban600

Présentation des projets d’élargissement à 2×3 voies du tronçon autoroutier Casablanca– Berrechid et de la voie de contournement de Casablanca

Présentation des projets d’élargissement à 2×3 voies du tronçon autoroutier Casablanca– Berrechid et de la voie de contournement de Casablanca

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a présenté, jeudi à Casablanca, deux projets d’aménagement de l’infrastructure autoroutière portant sur l’élargissement à 2×3 voies du tronçon autoroutier Casablanca – Berrechid et de la voie de contournement de Casablanca.

S’exprimant lors d’une rencontre d’information, le DG d’ADM, Anouar Benazouz a indiqué que ces projets visent à fluidifier le trafic et améliorer la sécurité et le confort des clients-usagers, précisant que ces projets d’aménagement de l’infrastructure autoroutière consistent en l’élargissement à 2 x 3 voies de l’autoroute de contournement de Casablanca d’une longueur de 31 km et du tronçon autoroutier Casablanca – Berrechid dont la longueur est de 26 km et qui présente la particularité de desservir l’aéroport Mohammed V. M. Benazouz a également noté que les travaux dans le cadre de ces projets seront lancés en 2018 et dureront 3 ans et seront réalisés sous circulation, néanmoins, a-t-il souligné, ADM mettra en place les dispositifs nécessaires afin d’atténuer la gêne occasionnée pour ses clients usagers, que ce soit en termes de signalisation, d’information ou de phasage des travaux.

Il a annoncé dans ce contexte que le coût estimatif des deux projets est de 1,5 milliard de dirhams.

De son coté, le président du Conseil de la région Casablanca-Settat, Mustapha Bakkoury a mis l’accent sur le rôle vital que jouera le concours de toutes les parties prenantes pour la réussite de ces grands projets.

Pour M. Bakkoury, ces projets s’inscrivent dans le cadre du plan de développement de la région notamment au niveau du volet lié à la mobilité, ajoutant qu’ils permettront aux habitant de se déplacer dans des conditions optimales.

De son coté, le président de la Fédération nationale du bâtiment et des travaux publics (FNBTP), El Mouloudi Benhamane a estimé que ces projets constituent une réelle occasion pour les entreprises du secteur, ajoutant que ce type de projet contribuera au renforcement de l’économie nationale.

Opérant depuis plus de 27 ans, la Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) exploite aujourd’hui un réseau total de 1.800 km de voies autoroutières, traversant plusieurs Régions du Royaume et desservant plus de 60% de la population. Le plus grand défi, dans cette mission est de satisfaire dans les meilleures circonstances possibles les besoins de mobilité.

Avec plus de 5 millions d’habitants et un parc automobile en croissance annuelle de 5pc, Casablanca et ses agglomérations constituent le centre névralgique de l’activité économique du Maroc. L’activité de cette région est telle que l’infrastructure autoroutière y atteint ses limites de capacité avec un trafic dépassant 35 000 véhicules par jour sur le contournement de Casablanca et atteignant 58 000 véhicules par jour entre Casablanca et l’aéroport international Mohammed V.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire