ban600

Le président de la BID salue le niveau de coopération avec le Maroc dans plusieurs secteurs vitaux

Le président de la BID salue le niveau de coopération avec le Maroc dans plusieurs secteurs vitaux

Le président de la Banque islamique de développement (BID), Bandar Al Hajjar a salué le niveau de coopération qu’entretiennent le Maroc et cette institution financière dans plusieurs secteurs vitaux.

La coopération avec le Maroc couvre des secteurs revêtant une importance particulière, en l’occurrence l’amélioration de la qualité et de la compétitivité de l’enseignement, le transport ferroviaire et les énergies renouvelables, a ajouté M. Al Hajjar lors des entretiens qu’il a eus, mardi, avec le chef du gouvernement, Saâd Eddine El-Othmani, en marge de sa participation aux réunions annuelles conjointes des instances financières arabes, selon un communiqué du département du chef du gouvernement.

La BID, a-t-il ajouté, oeuvre à transférer l’expérience marocaine pionnière en matière d’énergies renouvelables aux autres pays partenaires, notamment en Afrique, dans le cadre d’un nouveau modèle de coopération sud-sud accordant une importance particulière à la conception et la réalisation des projets.

Ces entretiens ont offert l’occasion de se féliciter du partenariat stratégique unissant le Maroc et la BID, Rabat représentant l’un des principaux partenaires de cette institution avec des financements de l’ordre de 6,7 milliards de dollars, débloqués depuis la création de ce fonds monétaire en 1975, dont 4 milliards de dollars ont été consacrés au secteur commercial.

Aujourd’hui, ce partenariat englobe une batterie de projets couvrant les secteurs du développement économique et social, a-t-il fait observer.

De son côté, le chef du gouvernement a fait part de la satisfaction du Maroc du niveau de coopération liant les deux parties, notamment en matière de programmes de développement économique et social.

Le Maroc accorde un intérêt particulier aux questions de développement en Afrique, dans le cadre d’une stratégie conçue depuis des décennies et qui se renforce aujourd’hui, sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI, à travers les filiales de sociétés et des compagnies bancaires marocaines dans des dizaines de pays africains, lesquelles contribuent au quotidien à la promotion du développement, à la création d’emplois et à la formation des compétences, a ajouté M. El Othmani.

Les discussions entre MM. El Othmani et Al Hajjar ont, par ailleurs, porté sur les perspectives de coopération entre le Maroc et la BID, particulièrement dans les secteurs des banques participatives, de soutien aux stratégies d’emploi, de promotion du commerce inter-arabe et du développement de la recherche scientifique inhérente à l’investissement.

Cette entrevue s’est déroulée en présence du ministre délégué auprès du chef du gouvernement, chargé des Affaires générales et de la gouvernance.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire