ban600

Province d’El Youssoufia : Adoption de 37 projets de développements

Province d’El Youssoufia : Adoption de 37 projets de développements

Le Comité Provincial de Développement Humain (CPDH) d’El Youssoufia a procédé, vendredi, à l’adoption de 37 projets de développement générateurs de revenus, d’un montant de 7,5 millions de dirhams (MDH), dont 4,9 MDH assurés par l’Initiative Nationale de Développement Humain (INDH).

Financés dans le cadre d’un partenariat avec le Groupe OCP, ces projets devront profiter à quelque 853 personnes parmi les jeunes en situation de chômage, ainsi que des femmes rurales et celles aux besoins spécifiques au niveau de la province.

Ces projets concernant les secteurs des services (9 projets), de l’artisanat (7 projets), et de l’agriculture, avec 21 projets destinés à la valorisation des cultures et des produits agricoles locaux.

Dans un exposé présenté à cette occasion, M. Brahim Idou, chef de la Division Sociale (DAS) à la province d’El Youssoufia, a fait savoir que l’année 2017 a été marquée par l’adoption également, de 48 projets de développement concernant le programme urbain, avec un seul projet consacré à la mise à niveau des quartiers ciblés, notamment à El Youssoufia et à Chemaâia, d’une enveloppe de 8,2 MDH, ainsi que le programme rural, avec 41 projets, d’un coût de 10,6 MDH, dont 6,3 MDH comme contribution de l’INDH.

Le programme rural a concerné essentiellement, l’alimentation de certains douars en eau potable, l’équipement des routes rurales et des infrastructures de base, et l’aménagement et la réfection des espaces éducatifs dans nombre de communes de la province.

S’agissant du programme de lutte contre la précarité, M. Idou, a précisé que dans ce cadre, il a été procédé à la réalisation de 6 projets, d’un coût global de 3,9 MDH ayant ciblé les couches vulnérables dans la province, à travers la construction et l’équipement de Centres dédiés aux personnes souffrant d’insuffisance rénale, et aux personnes aux besoins spécifiques, outre des centres d’accueil pour les scolarisés.

De son côté, le secrétaire général de la province, M. Hassan Boukhriss, a relevé que l’approche participative entre l’INDH et le Groupe OCP a enclenché une nouvelle dynamique en matière de réalisation de projets de développement au niveau de la province, notant que les projets réalisés dans le cadre de l’INDH aussi bien en milieu urbain que dans le monde rural, ont contribué de façon remarquable à la consolidation des infrastructures, la création d’activités génératrices de revenus, la lutte contre la pauvreté, la précarité et l’exclusion sociale, le renforcement des capacités, et à l’animation sociale, culturelle et sportive.

Dans la foulée, M. Boukhriss a mis l’accent sur le programme en cours de réalisation actuellement par l’autorité locale, et qui vise la création de coopératives féminines au niveau provincial afin d’inciter et d’encourager la population locale à recourir à des cultures alternatives (cumin….).

Il a, dans ce contexte, rappelé la convention-cadre entre le comité provincial de développement humain et l’OCP, dotée d’une enveloppe budgétaire de 20 MDH, étalée sur 4 ans, et qui vise la création de projets à forte dimension sociale dans la province, appelant l’ensemble des intervenants, autorités locales et acteurs civils, à doubler d’efforts dans le cadre d’initiatives participatives, en vue de l’activation des différents projets de développement à même de créer la dynamique requise sur les plans économique, social, sportif et culturel au niveau de la province.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire