ban600

Réélection du Maroc au Conseil exécutif de la Commission Océanographique Intergouvernementale de l’Unesco

Réélection du Maroc au Conseil exécutif de la Commission Océanographique Intergouvernementale de l’Unesco

Dans le cadre des élections tenues, le 28 juin, lors de la 29ème session de l’Assemblée de la Commission Océanographique Intergouvernementale (COI) de l’Unesco, le Maroc a été réélu au Conseil exécutif de ladite Commission pour la période biennale 2017-2019.

Dans une déclaration à la MAP, l’Ambassadeur, Déléguée Permanente du Maroc auprès de l’Unesco, Mme Zohour Alaoui a indiqué que cette réélection  » répond à une volonté claire et déterminée de notre Souverain de maintenir de façon cohérente et constante, un positionnement déterminé sur les questions relatives au développement durable, à la recherche, et à la protection de l’environnement y compris marin ».

Revêtant une importance certaine dans les politiques publiques nationales de développement durable, la présence du Maroc au sein de la Commission Océanographique Intergouvernementale (COI), fournira au niveau national, des outils de compréhension et d’accompagnement appréciables, dans la perception des problématiques relevant des domaines d’activité de la COI.

Créée en 1960, la Commission Océanographique Intergouvernementale (COI) est l’organe des Nations-Unies, chargé de faciliter les recherches océanographiques. Composée de 142 Etats membres, la COI a pour but de promouvoir la coopération internationale et de coordonner les programmes de recherche, les services et le renforcement des capacités, afin d’accroître les connaissances relatives à la nature et aux ressources des océans et des zones côtières et d’appliquer ces connaissances à l’amélioration de la gestion, au développement durable, à la protection du milieu marin, à la mise en œuvre du système d’alerte rapide aux tsunamis et au processus de prise de décisions par ses Etats membres.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire