ban600
Voeux

Série d’entretiens de Nezha El Ouafi à Abidjan en marge de la COP2 Bamako

Série d’entretiens de Nezha El Ouafi à Abidjan en marge de la COP2 Bamako

La secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Energie, des mines et du développement durable, chargée du développement durable, Nezha El Ouafi a eu, mercredi à Abidjan, des entretiens avec plusieurs responsables participant à la 2ème Conférence des Parties à la convention de Bamako (COP2) sur « l’interdiction d’importer des déchets dangereux en Afrique« .

Mme El Ouafi s’est ainsi entretenue avec le directeur Adjoint du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE), Ibrahim Thiaw, sur les moyens de renforcer la coopération entre le Maroc et le PNUE, notamment pour ce qui est de l’accompagnement par le Programme onusien de la mise en œuvre de la Stratégie nationale du développement durable (SNDD). Lors de cette entrevue, il a été proposé la mise sur pied d’une plateforme régionale d’échange d’expériences en matière de mise en œuvre des SNDD avec l’appui du PNUE et la contribution des pays avec lesquels le Maroc est signataire d’Accords de coopération sur l’Environnement.

La secrétaire d’Etat chargée du développement durable a eu également une réunion avec le ministre de l’Environnement du Niger, Almoustapha Garba, axée sur l’état d’avancement des travaux de la commission Climat du Sahel, issue du Sommet Africain de l’Action (Marrakech, 2016). A cet égard, le responsable nigérien a souligné que les Termes de référence (TdR) pour l’élaboration du Plan d’Investissement climatique ont été finalisés et que les consultants qui seront chargés de sa réalisation ont été recrutés avec l’appui de la Banque africaine du développement (BAD).

>>A lire aussi: Changements climatiques : Des chercheurs et spécialistes se penchent à Essaouira sur les nouveaux défis post-COP 23

Il a été ainsi convenu d’accompagner le processus technique pour la réalisation de ce Plan d’investissement. Le Centre de compétence sur le Changement Climatique-4C du Maroc pourrait être impliqué pour accompagner ce processus. Mme El Ouafi a, par ailleurs, eu un entretien avec la ministre congolaise du Tourisme et de l’Environnement, Arlette Soudan-Nonault. Les discussions ont porté notamment sur l’état d’avancement des travaux de la Commission Climat du Bassin de Congo, issue du Sommet Africain de l’Action, particulièrement pour ce qui est de la mise en œuvre de la feuille de route relative à la mise en place du Fonds Bleu du Bassin de Congo.

La contribution du Centre de Compétence sur le Changement Climatique-4C du Maroc au financement de l’étude de préfiguration du Fonds Bleu et la finalisation des Termes de référence (TdR) de ladite étude ont été au centre des échanges. La responsable marocaine s’est entretenue aussi avec le Secrétaire d’Etat auprès du ministre tunisien des Affaires Locales et de l’Environnement, Chokri Ben Hassen.

Au cours de cette entrevue, les échanges ont porté sur le cadre institutionnel et le mode de gouvernance de la gestion des déchets solides et liquides et sur les possibilités de partage des expériences dans ces domaines. La 2ème Conférence des Parties à la convention de Bamako se tient, du 30 janvier au 1er février dans la métropole économique ivoirienne, sous l’égide du Programme des Nations-Unies pour l’environnement.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire