ban600

1er atterrissage du nouveau Dreamliner B787 de la RAM à l’aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar

1er atterrissage du nouveau Dreamliner B787 de la RAM à l’aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar

La piste de l’aéroport international Léopold Sédar Senghor de Dakar a été foulée, mercredi après midi, pour la première fois par le nouveau Dreamliner B787 de la compagnie nationale “Royal Air Maroc” (RAM), en provenance de Casablanca.

L’appareil, fleuron de la flotte RAM, a eu droit, après l’atterrissage, au “Water salute”, rituel d’arrosage qui est une pratique d’usage dans tous les aéroports du monde.

Des jets d’eau des pompiers sénégalais ont ainsi accueilli l’avion récemment acquis par la compagnie nationale, qui transportait à bord une forte délégation en déplacement à Dakar dans le cadre de la commémoration du 60è anniversaire de présence de la RAM au Sénégal.

Parmi les passagers figurent notamment la directrice marketing de la RAM, Saida Najioullah, le directeur ventes, Abdelghani El Aissoug, le directeur de la communication extérieure, Abdel Hakim Challot et le chef du département ventes Afrique, Imad Ghanmi, ainsi que des journalistes des médias nationaux et des représentants d’institutions et organismes partenaires.

Les autorités de l’aéroport international Léopold Sédar Senghor, à leur tête le directeur général des Aéroports du Sénégal (ADS), Papa Maël Diop, ont été aux petits soins pour assurer un bon accueil à la délégation marocaine.

Dans une déclaration à la MAP à cette occasion, M. Diop a souligné que “le choix du Sénégal pour le lancement de ce Dremaliner de la RAM en Afrique montre une fois de plus l’importance des relations entre le Sénégal et le Maroc et l’excellente collaboration entre l’ADS et le RAM”, félicitant la compagnie nationale pour “la qualité des services offerts au niveau de l’aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar”.

La RAM joue un rôle extrêmement important dans le développement du trafic aérien, d’autant plus que les fréquences des vols entre le Maroc et le Sénégal ont augmenté, avec en même temps une baisse des tarifs, “ce qui montre que la compagnie est en train de jouer sa partition dans l’implémentation des axes du Plan Sénégal Emergent”, a-t-il dit.

Royal Air Maroc assure, rappelle-t-on, trois vols quotidiens sur sa ligne Casablanca-Dakar et s’emploie à renforcer les liaisons aériennes entre le Maroc et le Sénégal par l’ouverture d’une ligne Dakar-Fès, objet d’étude entre la compagnie nationale et l’Office national marocain du tourisme (ONMT).

La RAM est la première compagnie du pourtour méditerranéen à se doter du dernier fleuron du constructeur américain Boeing. Elle a pris possession de son premier B.787 le 3 janvier 2015 et sa flotte en compte actuellement cinq Dreamliner desservant des lignes long-courrier telles que New York, Montréal, Doha, Sao Paulo et Rio de Janeiro.

Le Dreamliner B787 peut accueillir 274 passagers en deux classes : 256 en économique et 18 en business. Il offre aux passagers un confort de voyage optimal et une réduction sur le temps de trajet sur les lignes long courrier.

Equipé de moteur de dernière génération offrant les meilleures performances opérationnelles avec une consommation de carburant réduite par rapport aux autres avions longs courriers, l’appareil est plus rapide et plus silencieux, et dispose d’une cabine plus spacieuse procurant une sensation de confort plus grande et une meilleure aisance de déplacement ainsi que d’espace de rangement des bagages plus ergonomique et plus spacieux.

Les sièges de la cabine sont tous équipés d’écrans tactiles de dernière génération proposant une sélection variée de films, documentaires, musiques et jeux pour le divertissement. En classe affaires, les sièges offrent des positions réglables, un repose-tête réglable, de nombreux espaces de rangements des effets personnels, un éclairage individuel et une cloison de séparation avec le siège mitoyen et en position nuit, ils se transforment en lit totalement plat.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire