A LA UNEMD Sahara

Abdellah Mouttaqi au MD – Sahara : « Les provinces du Sud se sont toujours positionnées sur la trajectoire du développement »

Le Secrétaire général de l’Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM) et membre du Conseil économique, social et environnemental (CESE), M. Abdellah Mouttaqi, a donné dans cette interview avec MAROC DIPLOMATIQUE, réalisée en marge de sa participation au Forum MD – Sahara à Dakhla, sa lecture du développement des provinces du Sud, ce que leur promet l’avenir mais aussi sa perception et son avis sur cette 1ère édition du Forum à laquelle il a pris part les 18 et 19 novembre dernier.

1) Que pensez-vous de cette 1ère édition du Forum MD – Sahara organisé par MAROC DIPLOMATIQUE ?

MD – Sahara est une rencontre très importante et capitale dans l’évaluation de ce qui se fait aujourd’hui au niveau de ces provinces, aussi bien par les thématiques qui y sont abordées que par la qualité des personnalités présentes venues du monde de la politique, du développement économique et de la géopolitique. Tout cela contribue certainement au rayonnement des provinces du Sud.

2) Quel est votre avis sur le développement à tous les niveaux que connaissent les provinces du Sud ces dernières années ?

Les provinces du Sud se sont toujours positionnées sur la trajectoire du développement à la fois économique, social, culturel et environnemental. Je rappelle à cet égard la signature de contrats entre les régions et le gouvernement dans le cadre du nouveau modèle de développement de ces provinces.

→ Lire aussi : Mohamed Methqal au MD – Sahara : La coopération Sud-Sud est une priorité de l’agenda diplomatique du Royaume

Aujourd’hui, ces provinces connaissent une montée en puissance pour l’ensemble des projets, que ce soit sur le plan économique (le phosphate, les énergies renouvelables, la pêche, l’agriculture et le tourisme) ou sur le plan social qui connaît de très grandes avancées, notamment au niveau de la santé et de l’éducation. On est donc en train de faire de ces provinces des pôles d’excellence à tous les niveaux. La dynamique continue, l’inflexion a eu lieu et l’avenir de ces régions est désormais rayonnant.

3) Qu’en est-il du positionnement futur de ces provinces ?

Les provinces du Sud entrent aujourd’hui dans une nouvelle phase grâce à la planification stratégique du Maroc de la cause nationale. Nous avons le plan d’autonomie de 2007 et la régionalisation avancée et nous sommes actuellement dans une dynamique de développement socio-économique. Le positionnement de ces provinces dans l’avenir se fera dans la continuité de ce qui a déjà été fait auparavant, c’est-à-dire comme un hub régional aussi bien par leurs infrastructures que par le développement économique qu’elles connaissent. On perlera donc du Port de Dakhla-Atlantique et du rôle qu’il pourra jouer ainsi que de la route Tiznit-Dakhla. L’avenir est davantage d’ancrage Sud-Sud et une ouverture responsable et réussie sur la façade atlantique et le pourtour méditerranéen.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page