Abderrahim Atmoun, un diplomate dans l’âme

diplomate
Abderrahim Atmoun

Nommé par Sa Majesté le Roi lors du Conseil de ministres de février 2019, Abderrahim Atmoun s’envole pour la Varsovie afin d’y représenter son pays et défendre ses intérêts. Si rien ne prédestinait ce natif de Khouribga à la , son goût pour les questions internationales lui en traçait les contours. En effet, de Paris où l’homme d’affaires à succès, salué par la presse française pour sa rigueur et son professionnalisme, s’activait dans l’hôtellerie, son coeur lorgnait en filigrane son pays d’origine avec lequel il n’a jamais voulu couper le cordon. Mordu de la politique qui le passionne, il choisit de vivre entre la France et le Maroc pour servir son pays. Il s’engage donc très tôt dans la gestion des affaires publiques, son domaine de prédilection, avec une volonté ardente de contribuer au développement du royaume. Ainsi il fut président de la région chaouiya ourdigha de 2003 à 2009.

Aussi, se lance-t-il dans de nouvelles missions puisqu’il prend les commandes de la Commission parlementaire mixte Maroc-Union européenne de 2011 jusqu’à sa nomination au mois de juin 2019 et Président du Groupe d’amitié de la Chambre des Conseillers du Maroc et du sénat français entre 2009 et 2015.

Son dynamisme et son engagement ne passent pas inaperçus. De facto, il est fait chevalier de l’Ordre national de la Légion d’honneur française par le Président de la République française, Nicolas Sarkozy, en marge des célébrations de la fête nationale du 14 juillet 2011. Une première pour un homme politique marocain. Une distinction en amenant une autre, il est décoré par Sa Majesté le Roi du Wissam Al Moukafaa Al Watania de grade d’Officier lors de la Fête du Trône le 30 juillet 2014.


Armé de sa maîtrise des rouages des institutions européennes qui mieux que lui pour représenter le Maroc dans l’un des pays de l’Europe ? On ne saurait mieux dire. Aujourd’hui, après une longue carrière riche et dense, passée dans les arcanes de la diplomatie parlementaire, Abderrahim Atmoun troque sa casquette de parlementaire et d’homme politique contre celle d’Ambassadeur de Sa Majesté le Roi auprès de la République de Pologne. Son souci étant d’honorer la confiance que le Roi a placée en lui et conscient que le Royaume et la Pologne ont beaucoup à gagner en renforçant leur coopération politique et économique, sa priorité est de veiller à représenter au mieux son pays.

 Défendre donc les intérêts du Royaume, renforcer l’axe Rabat Varsovie sur tous les plans et promouvoir ses intérêts politiques, commerciaux, son rayonnement culturel et oeuvrer pour la bonne négociation d’accords bilatéraux ou multilatéraux, Abderrahim Atmoun en fait désormais un point d’honneur.

Souad Mekkaoui est la Directrice de la Rédaction de « Maroc diplomatique ». Une passion pour l’écriture et un irrésistible désir de communiquer. Auparavant professeur de langue française, écrivaine et aujourd’hui journaliste en charge de « Maroc diplomatique » dans ses versions écrite et numérique, Souad Mekkaoui, auteure de Plus forte que la souffrance et Femmes au purgatoire, elle est aussi une femme engagée avec sa plume contre les abus de tous genres, sociétaux et moraux. Son style s’inspire de l’impertinence, il nous livre en revanche une vision pertinente des choses, il questionne…