A LA UNEMonde

Afghanistan: Dernière ligne droite des évacuations à l’aéroport de Kaboul

Les évacuations d’étrangers et d’Afghans fuyant le pays après le retour au pouvoir des talibans sont entrées dimanche dans leur dernière ligne droite à l’aéroport de Kaboul.

Depuis le retour au pouvoir des talibans à la mi-août, après la débâcle de l’armée afghane longtemps soutenue par les Américains et leurs alliés, plus de 112.000 personnes ont quitté le pays à bord d’avions affrétés notamment par les Occidentaux qui se succèdent sur le tarmac.

Le rythme des évacuations a baissé ces derniers jours, à mesure que de nombreux pays européens, dont le Royaume-Uni et la France, annonçaient avoir achevé les leurs, à deux jours de la date butoir du 31 août prévue pour le retrait américain qui signera la fin de 20 ans d’une guerre acharnée contre les talibans. La situation chaotique à l’aéroport de Kaboul a pris un tour dramatique jeudi avec le bain de sang provoqué par l’attaque suicide revendiquée par l’Etat islamique, auteur de plusieurs attentats meurtriers dans le pays ces dernières années.

→ Lire aussi : Afghanistan : Hibatullah Akhundzada, chef suprême des talibans, se trouve à Kandahar

Samedi, le président américain Joe Biden a estimé que « la situation sur les lieux » restait « extrêmement dangereuse » et « la menace d’une attaque terroriste contre l’aéroport (…) élevée« , ajoutant avoir été informé par ses commandants « qu’une attaque était très probable dans les 24 à 36 heures« . Le Royaume-Uni a achevé ses évacuations samedi avec le départ d’un vol transportant ses derniers militaires. L’Italie, l’Allemagne, la France, La Suisse, l’Espagne, la Suède, les Pays-Bas, le Canada et l’Australie ont aussi indiqué avoir achevé leurs vols d’évacuation.

A l’ONU, une réunion des membres permanents du Conseil de sécurité sur la situation en Afghanistan est convoquée pour lundi.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page