Al-Qaïda confirme la mort d’un de ses chefs dans une frappe en Syrie

Al-Qaïda a confirmé la mort d’Abou Kheir Al Masri, soupçonné d’être le numéro deux du groupe jihadiste, dans une frappe aérienne de la coalition internationale en Syrie.

Dans un communiqué, deux branches du groupe jihadiste qualifient Al Masri de “héros” et affirment qu’il a été tué “au cours d’une frappe de drone des Croisés” en Syrie. Un responsable américain a indiqué cette semaine que Washington cherchait à confirmer la mort de Masri après des informations selon lesquelles il a été tué dans un bombardement.