A LA UNEDiplomatie

Ambassade du Japon : Signature de deux contrats de don à destination de deux associations marocaines

En vue de renforcer les relations de coopération et d’amitié existantes entre le Japon et le Royaume du Maroc, deux contrats de don d’une valeur de 122.583 Euros au total, portant sur le bien-être et le développement durable du Maroc, ont été signés, le 14 septembre 2021, entre Monsieur SHINOZUKA Takashi, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Japon au Royaume du Maroc, et deux associations marocaines.

Ces 2 dons sont fournis dans le cadre du programme intitulé « Don aux micro- projets locaux contribuant à la sécurité humaine (APL) » lancé en 1989, dont 366 projets initiés par des associations marocaines ont été financés avec un montant global d’environ 173.735.000 Dirhams.

Il s’agit de :

1- Projet d’aménagement d’une séguia au Ksar Taznakte, province d’Errachidia, au profit de la Coopérative ALJID agricole. Ce projet consiste à la construction d’un canal d’irrigation traditionnelle sur 950 m en béton. L’objectif du projet est d’améliorer les conditions de vie d’environ 2300 habitants, soit 460 familles, dans la commune de M’daghra, et permettra également de :

  • Renforcement de la résilience de l’écosystème local face aux impacts croissants du changement climatique
  • Augmentation du débit de l’eau et réduction du temps d’irrigation
  • Amélioration de la sécurité alimentaire locale des habitants à travers l’augmentation de la superficie agricole irriguée.
    Le montant du don s’élève à 46.584 Euros.

2-Projet d’extension de l’internat des filles à la commune Tamaloukt, province de Taroudant, au profit de l’association Dar Talib Ce projet consiste en la construction d’un étage de 206 m² pour l’hébergement de 38 collégiennes issues de 3 communes rurales, et ayant comme objectif de :

  • Lutter contre l’abandon scolaire
  • Améliorer les conditions de scolarisation des filles en zone rurale
    Le montant du don s’élève à 75.999 Euros. À cette occasion, l’Ambassadeur SHINOZUKA a félicité chaleureusement les initiatives de la société civile qui œuvre pour le bien-être et le développement durable des communautés locales du Royaume.

Voici l’allocution de M. l’Ambassadeur : 

“Messieurs les représentants des associations, Mesdames et Messieurs,

Assalamo alaykom,

Je voudrais, tout d’abord, vous souhaiter la bienvenue à notre Ambassade et vous remercier d’avoir bien voulu faire le déplacement dans cette situation un peu particulière.

Nous sommes si heureux de vous voir réunis aujourd’hui à cette cérémonie de signature des contrats des dons de l’Aide non remboursable de notre Gouvernement dans le cadre du programme de l’Assistance aux Projets Locaux contribuant à la sécurité humaine du Japon (APL) mis en œuvre dans plusieurs régions du Maroc. Mais la cérémonie d’aujourd’hui a une signification tout à fait particulière, puisqu’elle a lieu quasiment au lendemain des élections qui se sont tenues le 8 septembre dernier. Ces élections se sont déroulées dans des conditions exemplaires en dépit de la crise sanitaire, et nous tenons à dire bravo à toutes les Marocaines et à tous les Marocains. Ce grand rendez-vous réussi, qui démontre la maturité de la démocratie dans ce pays, a marqué une étape cruciale dans la construction du Maroc de demain sous la Conduite Eclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. C’est d’ailleurs là une appréciation qui a été partagée par la communauté internationale. Et je peux vous affirmer que quelle que soit l’issue des élections, le Maroc restera pour nous un partenaire privilégié dans la zone MENA et sur le continent africain. Nous n’en sommes que plus heureux de procéder aujourd’hui même à cette cérémonie qui symbolise une coopération et un partenariat toujours plus forts entre nos deux pays.

Mesdames et Messieurs,

Aujourd’hui, nous allons donc signer les 2 contrats de dons de cette année d’une enveloppe globale de cent vingt-deux mille cinq cent quatre-vingt-trois euros (122.583 euros), soit environ un million deux cent quatre-vingt-quatorze Dirhams (1.294.000 Dirhams) et à cette occasion je tiens à féliciter les 2 associations bénéficiaires ici présentes.

J’ai le plaisir de vous rappeler que, depuis l’année 1989 et jusqu’à ce jour, trois cent soixante-six (366) projets ont été financés au Maroc grâce aux Aides non-remboursables pour les micro-Projets Locaux avec un montant global d’environ cent soixante-treize millions sept cent trente-cinq Dirhams (173.735.000 DH).

Comme vous le savez, le Japon s’est engagé il y a plus de 50 ans à travailler ensemble avec le Maroc dans son développement. Et le développement du Maroc a été une belle épopée sous la Haute Impulsion de grands Souverains. Les champs d’activités de la coopération japonaise s’étendent de l’infrastructure de base d’envergure aux besoins basiques de la population rurale. Et une coopération plus engageante à laquelle le Japon attache une grande importance s’est mise en place à travers le processus de la TICAD (la Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique).

Parmi les programmes engagés dans cette voie, le programme APL, l’assistance aux projets locaux, qui est une des formes de coopération se voulant souple et adaptable aux besoins de développement des communautés rurales et urbaines, a pour objectif de mettre en œuvre des projets permettant à des populations locales de se sentir en sécurité dans des conditions améliorées de vie humaine.

Nous sommes, donc, satisfaits du bilan enregistré. Les échos sur son impact positif ainsi reçus de différentes régions du Maroc et exprimés par les populations elles-mêmes nous donnent matière à être fiers et heureux. Et ces belles mémoires de chacun seront un moteur des futures relations nippo-marocaines pour les prochaines générations.

Je suis persuadé que, les actions concrètes que vous allez bientôt mener dans vos localités respectives contribueront à améliorer la qualité de vie en milieu rural. Il s’agit concrètement de :

L’aménagement d’un canal d’irrigation sur 950 mètres visant le renforcement de la résilience de l’écosystème local au profit d’environ 2300 habitants soit 460 familles dans la commune rurale de M’daghra dans la province d’Errachidia comme premier projet.

Et le deuxième est un projet cher à notre coopération, la promotion de la scolarisation des filles en zones rurales et la lutte contre la déperdition scolaire. Ce projet d’internat va contribuer, je l’espère, à augmenter le taux d’intégration des filles pour les classes collégiales et qu’elles ne se résignent plus au niveau primaire.

Le Gouvernement et le peuple du Japon sont fiers de pouvoir participer à la réalisation de tels projets qui ne manqueront pas d’accompagner le développement des zones rurales tel que voulu par Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Nous nous en réjouissons d’autant plus que les deux projets concernent la gestion de l’eau et le développement du capital humain, deux enjeux majeurs évoqués dans le Nouveau Modèle de Développement.

Honorables invités, Mesdames et Messieurs,

 Je ne saurais conclure mon allocution sans rappeler aux associations avec lesquelles nous nous apprêtons aujourd’hui à signer des Contrats de dons, la responsabilité particulière qui leur incombe, tant au niveau de la mise en œuvre effective des projets, qu’au niveau de leur gestion financière.

A cet égard je réitère la confiance particulière que nous faisons à chaque association et je tiens à les encourager à ne ménager aucun effort pour la mise en place du système de suivi et le respect rigoureux de toutes les conditions requises dans le Programme APL.

Félicitations encore pour vos initiatives. Nous espérons vivement que la réalisation de ces projets sera bénéfique aux habitants de vos régions.

Merci de votre attention.”

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page