Appel à la création de banques de données pour le climat, l’eau et les végétaux

Les participants à une conférence internationale sur « les changements climatiques et les changements environnementaux dans le bassin de la Méditerranée » organisée récemment à Marrakech, ont appelé à la création de banques de données pour le climat, l’eau et les végétaux ainsi que pour les autres ressources naturelles.

Les intervenants lors de cette rencontre, organisée par la Faculté des Lettres et des Sciences humaines relevant de l’université Cadi Ayyad de Marrakech, en collaboration avec la Commune urbaine et en partenariat avec l’Association marocaine de la géomorphologie, ont mis l’accent sur l’importance du rôle du patrimoine naturel, matériel et immatériel, dans la protection des ressources et des milieux naturels.

Ils ont appelé à la création de cellules au niveau universitaire et régional chargées de répertorier les risques et les problèmes et les classer et définir ce qui est climatique et ce qui se rapporte aux menaces environnementales, naturelles et technologiques.

Les participants ont insisté également sur la nécessité de se concentrer sur la situation des littoraux les changements auxquels sont exposés notamment l’élévation du niveau de la mer et l’érosion, appelant à encourager les études proactives basées sur une compréhension profonde de l’environnement et à orienter les études sur la morphologie préventive.

Les intervenants ont aussi appelé à la création d’un pavillon de la Faculté dans le village de la COP22, lequel pavillon comporte des affiches et des projets accrédités par les géographes et les géomorphologues ainsi que les recommandations de cette rencontre.

Les participants à cette rencontre ont débattu de thèmes se rapportant aux « changements climatiques entre le passé et le présent et la différence de l’impact sur les milieux naturels », « changement climatique et sa relation avec l’érosion des bassins fluviaux et littoraux », « changements climatiques, quels impacts éventuels sur le système environnemental marocain et méditerranéen », « l’impact des changements climatiques sur les activités productives et l’utilisation de l’espace au Maroc et dans la région méditerranéenne » et « les changements climatiques, les prévisions, les risques et les études proactives ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page