Appel à la solidarité avec les pays du G5-Sahel pour faire face au coronavirus

G5-Sahel

Le Groupe du G5-Sahel et l’Union Européenne ont appelé, mardi, à la solidarité de la communauté internationale avec les cinq pays de ce groupement pour lutter contre la pandémie du Covid-19.

Cet appel est contenu dans une Déclaration conjointe publiée à l’issue d’une visioconférence tenue sous la co-présidence du chef de l’Etat mauritanien et président en exercice du G5 Sahel, Mohamed Cheikh Ould El Ghazouani, et du président du Conseil de l’Europe, Charles Michel avec la participation des dirigeants de ce groupement (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad).

La déclaration relève qu’au vu de la gravité de la situation dans les pays du G5 Sahel ainsi que leur vulnérabilité face à la propagation du Covid-19, les co-présidents ont souligné l’urgence d’une solidarité effective de la communauté internationale afin d’apporter une réponse efficace et durable à cette pandémie pour limiter l’impact sanitaire et économique de cette crise.

Ils ont rappelé, à cet égard, la Déclaration commune des membres du Conseil européen du 26 mars dernier, soulignant l’attachement de l’Union européenne à la coopération internationale et à des solutions multilatérales pour lutter contre la pandémie et ses conséquences.

Le Président du Conseil européen a rappelé que l’Union européenne mettra tout en œuvre pour aider les pays et les communautés à faire face à la crise du Covid-19, notamment pour atténuer les incidences socio-économiques négatives de la crise ainsi que pour renforcer la viabilité des chaînes de valeur et d’approvisionnement intégrées mondiales, afin de les adapter au besoin et pour atténuer les incidences socio-économiques négatives de la crise.


La même source indique que les co-présidents ont pris note de la sollicitation par le G5 Sahel de la communauté internationale à prendre en compte ses demandes pour faire face à la crise du Covid-19, comme ils se sont engagés à en informer les membres du Conseil européen, ainsi que les partenaires internationaux, en vue d’examiner les demandes des pays africains pour l’annulation pure et simple de la dette africaine, en réponse aux conséquences de cette pandémie sans précédent.

Les co-présidents, qui ont appelé la communauté internationale à poursuivre les efforts afin de soutenir les pays du G5 Sahel dans leurs efforts tendant à combattre les conséquences du Covid-19, ont convenu de la tenue dans trois mois d’une rencontre de suivi, sous forme de visioconférence.