A LA UNE

Appel public à l’épargne: Quasi-stabilité en nombre et une hausse substantielle en volume en 2016

 L’année 2016 a été marquée par une quasi-stabilité en nombre et une hausse substantielle en volume des opérations d’appel public à l’épargne, selon l’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux (AMMC).

En effet, le régulateur de marché des capitaux a traité 65 opérations contre 63 en 2015, fait ressortir le rapport annuel 2016 de l’AMMC, le premier depuis la transformation du Conseil Déontologique des Valeurs Mobilières (CDVM) en Autorité.

La hausse enregistrée au niveau des volumes est principalement attribuable au montant réalisé par les opérations sur titre de capital (22,3 milliards de dirhams -MMDH-) qui a quadruplé comparativement à l’exercice précédent, lit-on dans le rapport de l’AMMC au titre de l’exercice 2016, récemment mis en ligne.

Quoique le nombre d’opérations sur titres de capital soit resté quasiment stable (9 opérations en 2016 contre 7 opérations en 2015), le volume des opérations a, pour sa part, progressé de 400%, porté par la taille de certaines opérations réalisées sur le marché en 2016, relève la même source.

Le volume global des émissions de titres de créance a baissé de 5,6% en 2016 pour atteindre 52 MMDH, contre 55 MMDH un an auparavant. Cette baisse est, selon l’AMMC, le résultat combiné d’une hausse des émissions obligataires de 23,7% et d’une baisse des émissions de titres de créance négociables (TCN) de 14%.

Par ailleurs, le volume des autres opérations financières traitées pendant l’exercice 2016 accuse une forte hausse en atteignant 3,1 MMDH, contre 910 millions de dirhams pour l’exercice précédent, principalement sous l’effet de la hausse du montant des programmes de rachat autorisés.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page