Australie : Un cybercrime déclaré toutes les 10 minutes

cybercrimes
cybercrimes

Les internautes australiens ont déclaré 13.500 cybercrimes depuis juillet dernier, soit une moyenne d’un crime toutes les dix minutes, selon le Centre australien de cybersécurité (ACSC).

Suite à ces crimes, les internautes australiens ont perdu en moyenne 700 dollars américains, a précisé le centre dans un rapport publié lundi, faisant savoir que la fraude en ligne et la fraude d’identité constituent les cybercrimes les plus courants et les plus préoccupants pour les internautes.

L’Etat de Victoria a enregistré le plus grand nombre de cybercrimes, suivi du Queensland et de la Nouvelle-galles du Sud, a noté le rapport, ajoutant que le Territoire du Nord a signalé le moins de cas.

Plus des deux tiers des personnes qui ont déclaré une perte financière due à la cybercriminalité avaient entre 25 et 34 ans, a fait remarquer le Centre australien de cybersécurité.

→ Lire aussi : Cybercriminalité : la DGSN traque les délinquants du web


“Tous les Australiens connectés à Internet sont vulnérables”, a expliqué la directrice de l’ACSC, Mme Rachel Noble, ajoutant que “la menace est réelle, mais on peut y remédier”, notamment à travers le changement des mots de passe, la mise à jour régulière des logiciels et l’activation des paramètres de confidentialité pour les comptes de médias sociaux.

En juillet dernier, les autorités australiennes ont mis en ligne un site internet national pour signaler les cybercrimes: the Australian Cybercrime Online Reporting Network ou ACORN pour faire court, afin de déterminer l’ampleur du problème.

Selon les statistiques gouvernementales, la Cybercriminalité coûte aux Australiens plus de 29 milliards de dollars par an et les prévisions sont à la hausse pour les prochaines années.