Automobile : record historique pour les ventes de voitures neuves en 2016 au Maroc

Quelque 163 110 voitures neuves ont été vendues en 2016 au Maroc, soit un record, indique une étude présentée, mardi, à Casablanca.

Cette étude, qui était au centre d’une table ronde initiée sous le thème ”véhicules d’occasion’’, précise qu’environ 83 000 des véhicules vendus ont de surcroît été écoulés au premier semestre de 2016, soit plus 34 pc par rapport à la même période 2015.

Selon l’étude, les véhicules d’occasion, qui ‘’relèvent encore du circuit peu structuré’’, enregistrent 3 fois plus de vente que le secteur des véhicules neufs dans le royaume. En effet, plus de 400 000 véhicules d’occasion sont vendus par an, contre une moyenne de 130 000 voitures neuves.

Les participants à cette table-ronde, organisée par l’Observatoire de la consommation des ménages de Wafasalaf , ont fait observer qu’à la faveur du plan d’accélération industrielle, le secteur automobile est en plein croissance au Maroc.


Ce secteur bénéficie d’un environnement attractif pour les investisseurs étrangers, mais aussi dans la formation et la création d’emplois, ont-ils fait remarquer, relevant qu’il est aujourd’hui le premier exportateur de l’économie marocaine (48 milliards de dirhams en 2015) avec une forte croissance à hauteur de 22 % de la production.

Ils ont, par ailleurs, expliqué la méthodologie suivie dans la réalisation de cette étude et mis en exergue ses objectifs qui s’articulent autour de 5 volets à savoir ‘’comprendre les perceptions du marché des véhicules d’occasion’’, ‘’évaluer le taux d’équipement des ménages en véhicules’’, ‘’cerner les intentions d’achat de véhicules d’occasion’’, ‘’comprendre le comportement d’achat’’ et ‘’identifier les attentes relatives au marché des véhicules d’occasion’’.

Évoquant les principales conclusions de cette étude, les participants à cette table ronde ont indiqué que 10% des répondants envisagent d’acheter une voiture en 2017, observant que 53% des achats de voitures en 2017 concerneraient une acquisition d’occasion.

C’est au cours des 6 à 12 prochains mois que l’achat d’un véhicule d’occasion est prévu, ont-ils relevé, soulignant que la voiture dont les ménages projettent l’achat est un premier équipement pour plus de la moitié d’entre eux, et un renouvellement pour plus du tiers.


Ils ont également noté que la grande majorité des sondés envisagent de payer en fonds propres pour l’achat d’une voiture d’occasion.

Au sujet des comportements d’achat des ménages, l’étude souligne que le prix et la marque de la voiture sont les principales raisons d’achat d’une voiture d’occasion.

Plus d’un ménage sur deux envisage l’achat d’un véhicule d’occasion via le canal de particulier à particulier, ont-ils poursuivi, rappelant que l’étude révèle que le budget moyen que les ménages prévoient pour l’achat d’une voiture d’occasion s’élève à 70 000 dhs.

L’observatoire Wafasalaf de la consommation a été lancé en 2016. Son objectif est de mesurer 4 indicateurs clés en l’occurrence le pouvoir d’achat, les dépenses, le taux d’équipement et les intentions d’achats. Il se veut être ‘’un outil d’éclairage’’ sur les motivations, priorités, aspirations, comportements et intentions en matière de consommation.