Bank Al-Maghrib dresse son bilan sur la conjoncture économique

Rabat - Morocco

Selon une dernière note de Bank Al-Maghrib sur la conjoncture économique et monétaire, les données des comptes extérieurs à fin 2015 indiquent une atténuation de 18,6% du déficit commercial, résultat d’un fléchissement de 28,1% de la facture énergétique.

Ainsi les exportations du secteur de l’automobile ont connu une croissance de 20,7%. Concernant les transferts des MRE,  ils ont également progressé de 3% à 61,8 milliards de dirhams par contre les  recettes de voyages ont reculé de 1,3% à 58,6 milliards de dirhams.

Sur le volet du marché du travail, l’économie nationale a pu créer 33.000 postes en 2015 contre 21.000 un an auparavant, résultat d’une création de 32.000 postes dans les services, de 18.000 postes dans le BTP et de 15.000 postes dans l’industrie y compris l’artisanat et d’une perte de 32.000 emplois dans l’agriculture.

Sur le plan monétaire, les données du mois de décembre indiquent une décélération de 6,1% à 5,7% du rythme de progression annuel de la masse monétaire. Pour ce qui est du crédit bancaire, il s’est accru de 2,7% en décembre, après 1,6% le mois précédent, résultat essentiellement d’une importante augmentation de 20,6% contre 9,9% des prêts à caractère financier accordés en grande partie aux OPCVM.