Brésil : le nombre de demandes d’asile a augmenté de 228% en 2017

Le nombre des demandes d’asile au Brésil a dépassé les 33.000 en 2017, soit une augmentation de 228% par rapport à celui enregistré sur l’ensemble de l’année 2016, selon les derniers chiffres, annoncés, mercredi, par le Comité national brésilien pour les réfugiés (CONARE).

D’après cet organe relevant du ministère brésilien de la Justice, près de 33.86 5 demandes d’asile ont été déposées par les étrangers en 2017 contre 10.308 demandes l’année d’avant et 28.670 en 2015.

Sur les demandes d’asile enregistrées en 2017, près de 17.865 (52,75%) ont été déposées par des ressortissants vénézuéliens, suivis des Cubains (7,01%), des Haïtiens (6,97%), des Angolais (6,01%) et des Chinois (4,32%), souligne le Conare.

Près de 47,11% des demandes d’asile ont été enregistrées dans l’État de Roraima, limitrophe au Venezuela, suivi de L’État de Sao Paulo qui a reçu 9.591 demandes (28,32%), et de l’État de l’Amazaonas (nord) qui a reçu 2.864 demandes en 2017 (8,46% ), poursuit la même source.


Le dernier rapport statistique du Haut commissariat aux réfugiés (HCR) sur les tendances migratoires mondiales fait état de 65,6 de millions de personnes déracinées à travers le monde à la fin 2016, un nombre supérieur à la population du Royaume-Uni.

Le HCR estime qu’à la fin 2016, au moins 10 millions de personnes n’avaient pas de nationalité ou risquaient l’apatridie, tandis que 22,5 millions de personnes sont des réfugiés.

Le nombre total de personnes ayant cherché la sécurité en traversant des frontières internationales a atteint 22,5 millions, soit le nombre le plus élevé jamais observé depuis la création du HCR en 1950, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.