Brexit : Le Canada et le Royaume-Uni signent un accord temporaire en matière des douanes

douanes

Le Canada et le Royaume-Uni ont signé un accord temporaire afin d’éviter une augmentation automatique des tarifs douaniers lorsque les Britanniques quitteront officiellement l’Union européenne le 1er janvier.

L’accord énonce les engagements que chaque pays prendra pour le maintien du traitement tarifaire préférentiel à partir de la date à laquelle l’Accord économique et commercial global (AECG) Canada-UE cessera de s’appliquer au Royaume-Uni, jusqu’à ce que l’Accord de continuité commerciale (ACC) Canada–Royaume-Uni soit ratifié, indique le ministère canadien des Affaires étrangères.

Ottawa et Londres avaient annoncé en novembre dernier avoir conclu un accord provisoire visant à maintenir les échanges commerciaux entre les deux pays à la suite du Brexit, mais le Parlement canadien n’a pas pu l’entériner avant de suspendre ses travaux pour les Fêtes.

“En annonçant l’adoption du protocole d’entente et du traitement tarifaire préférentiel correspondant avant le 1er janvier 2021, le gouvernement du Canada s’assure que les entreprises et les importateurs peuvent facilement poursuivre leurs activités commerciales, tout en leur évitant des formalités administratives supplémentaires”, précise le ministère dans un communiqué.

En 2019, le Royaume-Uni était le premier marché d’exportation de marchandises du Canada en Europe et sa troisième destination mondiale, en plus d’être une source importante d’investissements étrangers directs et de partenariats scientifiques et technologiques.


Le commerce bilatéral de marchandises avec le Royaume-Uni s’est élevé à 29 milliards de dollars en 2019, ce qui en fait le cinquième partenaire commercial du Canada après les États-Unis, la Chine, le Mexique et le Japon.

( Avec MAP )