A LA UNEEconomie

British Airways et Ryanair font l’objet d’une enquête liée au remboursement de billets pendant le confinement

Les compagnies aériennes British Airways et Ryanair font l’objet d’une enquête pour ne pas avoir offert des remboursements de billets à certains clients pendant la pandémie de coronavirus, a annoncé, mercredi, l’autorité britannique de la concurrence et des marchés (CMA).

Les deux compagnies sont visées par cette enquête “pour violation potentielle du droit de la consommation en n’offrant pas de remboursement pour les vols que les clients ne pouvaient pas légalement prendre en raison des restrictions liées à Covid-19“, explique la CMA dans un communiqué, notant que certains voyageurs étaient obligés d’accepter des bons pour de futurs vols au lieu de récupérer leur argent.

L’enquête concerne les vols qui n’avaient pas été annulés mais que les clients ne pouvaient pas prendre, en raison des restrictions sur les voyages non essentiels, notamment lors du deuxième confinement en Angleterre, explique la même source.

Les clients ont réservé ces vols de bonne foi et étaient légalement incapables de les prendre en raison de circonstances totalement indépendantes de leur volonté“, a déclaré le directeur général de la CMA, Andrea Coscelli.

→ Lire aussi : Ryanair: perte annuelle record sur fond de pandémie mais optimisme pour la reprise

Nous pensons que ces personnes auraient dû recevoir un remboursement de leur argent“, a-t-il insisté.

Cette enquête intervient après un examen de l’ensemble du secteur lancé en décembre 2020 par la CMA, après des informations suggérant que certains passagers n’avaient pas pu obtenir des remboursements pour des vols qu’ils n’avaient pas pu prendre du fait des restrictions sociales imposées par le gouvernement.

Pendant le confinement observé au Royaume-Uni, British Airways a offert des bons à valoir sur un prochain voyage ou le droit à une nouvelle réservation aux clients concernés, tandis que Ryanair n’offrait que la possibilité de changer de billet.

Mais légalement, les clients ont droit à un remboursement en espèces dans les 14 jours suivant leur vol, selon la CMA.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page