Canada: Bombardier affiche une lourde perte de 1,6 milliard USD en 2019

Bombardier

Le constructeur aéronautique Bombardier a affiché une perte nette de 1,6 milliard de dollars US en 2019, contre un bénéfice net de 318 millions USD l’année précédente.

Le chiffre d’affaires de Bombardier a accusé une baisse de 3 %, pour se chiffrer à 15,8 milliards de dollars, selon un communiqué du groupe canadien publié jeudi.

Les ventes de la division ferroviaire, Bombardier Transport, ont chuté de 7 % à 8,3 milliards de dollars “principalement en raison de la révision d’estimations de certains contrats“, tandis que celles de l’aviation ont progressé de 3 % à 7,5 milliards.

Le groupe a annoncé plus tôt jeudi son retrait de l’industrie aéronautique commerciale en cédant sa participation dans la société Airbus Canada au constructeur aéronautique européen Airbus et au gouvernement du Québec, contre 591 millions de dollars.

Aux termes de cette entente qui “prend effet immédiatement“, Airbus détient désormais 75% d’Airbus Canada contre 50,06% auparavant, alors que l’exécutif québécois voit sa participation portée à 25%.


Il a indiqué poursuivre sa réflexion sur “les options qui lui permettraient d’accélérer son désendettement” et de se “positionner pour assurer son succès à long terme“. Des informations relayées par les médias évoquent une offre du géant français Alstom afin d’acquérir la division ferroviaire de Bombardier.

Pour l’exercice 2020, Bombardier envisage une croissance “à deux chiffres“, du chiffre d’affaires des activités ferroviaires et d’aviation d’affaires à plus de 15 milliards de dollars, une amélioration de la marge et un retour de la trésorerie dans le vert.