A LA UNECulture

Carte blanche au Colibris Maroc à l’Institut français de Casablanca le samedi 23 février

Quelques mois seulement après le succès du Chant des colibris au Maroc organisé à Casablanca et Salé en collaboration avec le Mouvement Colibri créé par Pierre Rabhi et Cyril Dion, l’Institut français de Casablanca invite le collectif Colibris Maroc pour une journée carte-blanche le samedi 23 février de 10h à 21h.

Face à l’urgence, le collectif Colibris Maroc propose des solutions simples pour tous les citoyens prêts à faire leur part ! Toute la journée, le public est invité au travers d’activités participatives, à imaginer et construire le monde de demain.

  • Un parcours participatif pour calculer et améliorer son empreinte écologique :

Tout au long d’un parcours installé dans les différents espaces de l’institut, vous pourrez vous rendre compte de votre mode de consommation selon différentes thématiques : alimentation, transport, logement, eau, énergie, loisir, hygiène, déchets.

→ Lire aussi : L’Institut français du Maroc ouvre de nouveaux horizons pour sa saison culturelle 2019

Chacun recevra son bilan carbone à l’issue du parcours ainsi qu’une ou des solutions pour l’améliorer sous forme de challenge à relever pendant un mois et une liste de solutions et de recommandations.

  • Des ateliers enfants, des conférences, des interventions artistiques, un marché paysan, un troc de livres :

Des conférences thématiques se tiendront en parallèle du parcours, menées par des personnalités spécialistes dans leur domaine. Des ateliers spécialement conçus pour les enfants leurs seront proposés toute la journée. Les jeunes de l’association Divers’cité et les Colibris s’associent pour Récré Arts et proposeront des interventions dans le jardin de l’Institut. Pour clôturer, un défilé de caftans recyclés et revisités sera présenté.

  • Projection du film « Après demain » de Cyril Dion et Laure Noualhat et débat

Le film « Après demain » de Cyril Dion et Laure Noualhat, sera projeté pour la première fois au Maroc. La projection sera suivie d’un débat permettant aux Colibris Maroc de présenter au public les alternatives possibles localement.

Qu’est-ce que le collectif Colibris Maroc ?

Profitant du souffle amené par le Chant des colibris en octobre dernier, les acteurs de la société civile marocaine ayant participé au village des initiatives, se sont regroupés en un collectif afin de poursuivre leur action ensemble : « les Colibris Maroc ». Simples citoyens engagés, ils constatent tous les jours que notre mode de vie, qui prône une consommation sans limite, n’est pas compatible avec les ressources limitées de notre planète. C’est la société civile marocaine dans sa grande diversité qui donne de son temps et de son énergie pour faire sa part en informant, sensibilisant, montrant que l’on peut vivre tout en respectant l’environnement.

Pourquoi cette journée ?

Hausse anormale des températures, sécheresse, baisse du niveau des cours d’eau, déforestation, 1 tonne de plastique jetée dans la mer toutes les 2 secondes : la liste est longue et il est urgent de prendre conscience de notre impact sur la planète et des alternatives qui existent pour réduire notre empreinte écologique.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page