A LA UNE

Casablanca: Des policiers usent de leurs armes pour interpeller des individus agressifs

Les éléments de la police du district d’Anfa à Casablanca ont été contraints, lundi matin, d’user de leurs armes de service pour interpeller des individus qui étaient dans un état de forte impulsivité et mettaient sérieusement en danger la sécurité des policiers.

Une patrouille de la police de secours était intervenue pour appréhender des individus qui ont eu des échanges de violences sur la voie publique à Anfa, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, précisant que ces personnes, qui étaient à bord de deux voitures, ont résisté violemment à la police à l’aide de l’arme blanche et de jets de bouteilles en verre.

Face à ces agissements, deux brigadiers de la patrouille ont été contraints d’user de leurs armes en tirant plusieurs balles de sommation.

→ Lire aussi : Agadir : interpellation d’un individu pour publication d’un contenu violent

L’un de ces tirs a atteint la carrosserie de l’une des deux voitures, ajoute la même source, notant que cette intervention a permis de neutraliser le danger et d’interpeller l’un des suspects sur place.

Les opérations sécuritaires menées ultérieurement dans le cadre de cette affaire ont permis l’interpellation d’un deuxième mis en cause, la localisation et la saisie de l’une des deux voitures conduite par les suspects et de deux motos, outre des dégâts matériels constatés sur l’une des voitures de police utilisées lors de cette intervention.

Les deux prévenus ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, alors que les recherches se poursuivent pour identifier les autres personnes impliquées dans cette agression en vue de leur interpellation et traduction devant la justice, conclut la DGSN.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page