CGEM : Pour une stratégie nationale dynamique en faveur des MRE

CGEM

La récente réunion tenue entre le ministère délégué auprès du ministre des ‎Affaires étrangères, de ‎la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, chargé des ‎Marocains résidant à ‎l’étranger et la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), était consacrée à l’étude ‎des moyens à même de mettre en œuvre la stratégie nationale en faveur des Marocains résidant à ‎l’étranger (MRE).‎

Elle s’inscrivait aussi dans le cadre la mise en œuvre du plan d’action issu de la ‎convention-cadre de ‎coopération qui lie le ministère et la CGEM. Un partenariat qu’il y a lieu de redynamiser afin de ‎permettre aux entrepreneurs marocains résidant à l’étranger d’accéder ‎aux différents services ‎fournis par la CGEM et de renforcer leur contribution aux différents chantiers de développement ‎et de relance économique, au ‎niveau national et territorial. ‎

‎A cette occasion, Nezha El Ouafi, ministre déléguée chargée des Marocains ‎Résidant à l’Étranger, a ‎mis en exergue l’engagement de son département pour ‎positionner Marocains entrepreneurs du ‎Monde (MeM by CGEM), comme acteur essentiel dans le ‎développement durable au Maroc et ‎contributeur important dans la mise en œuvre des plans de ‎relance économique lancés par le Sa ‎Majesté le Roi.‎

La ministre a aussi souligné ‎l’importance de ce projet pour mobiliser durablement les ‎entrepreneurs Marocains résidant en ‎Belgique en apportant aux entreprises accompagnées un ‎appui institutionnel pour la concrétisation ‎de leurs projets au Maroc et a exprimé son appui et son ‎engagement pour faire évoluer les ‎composantes d’accompagnement du projet et d’étendre ce ‎programme à plus de bénéficiaires, et ‎ce, grâce aux différents instruments d’incitation et ‎d’accompagnement mis en place par le ‎Royaume.‎

Pour sa part, Karim Amor, président de MeM, a insisté sur le fait que ces Marocains entrepreneurs ‎du Monde ‎sélectionnés dans le cadre du projet MBI sont appelés à aider leurs compatriotes ‎Marocains ‎entrepreneurs dans l’effort de la relance économique post covid19.‎


Et Amor de noter ‎que le projet Maghrib Belgium Impulse (MBI) est une initiative résultant de la ‎convention ‎spécifique, liant le gouvernement du Maroc et celui de la Belgique, relative à l’appui à la ‎gestion et ‎la gouvernance de la migration. ‎

Mis en œuvre par le Ministère délégué chargé des MRE avec le ‎soutien technique et financier de ‎l’Agence belge de développement, Enabel, et en partenariat avec ‎la CGEM dans le cadre de sa ‎‎13ème région MeM by CGEM, ce projet vise à mobiliser durablement les ‎compétences ‎économiques des Marocains résidant en Belgique en apportant aux entrepreneurs ‎sélectionnés un ‎appui pour la consolidation et l’accélération de leurs projets au Maroc. Un appui concrétisé à ‎travers, un ‎plan d’accompagnement personnalisé, un coaching groupé et individuel, des ‎formations ‎thématiques et en soft skills sous plusieurs formats, ainsi qu’une hotline permanente et ‎réactive. ‎

La réunion a également été l’occasion pour les bénéficiaires de livrer leur témoignage et de ‎souligner l’impact ‎‎”positif” de ce programme sur la réussite de leurs projets et l’appui considérable ‎qu’il a permis ‎d’apporter pour leur faciliter l’inclusion dans le tissu économique national et ‎l’intégration du monde ‎des affaires marocain, souligne-t-on, ajoutant qu’elle a été aussi l’occasion ‎pour certains ‎bénéficiaires de ce projet de soulever la nécessité d’un apport supplémentaire sur les ‎aspects ‎d’accompagnement financier pour surmonter les conséquences de la pandémie du Covid-‎‎19 sur ‎beaucoup de secteurs d’activités.‎

Forte de son réseau de 90.000 membres, de ses 35 fédérations sectorielles et de ses 13 ‎CGEM ‎Régions, la CGEM, partenaire en charge du déploiement de ce projet, vient apporter son ‎soutien ‎technique, notamment pour la recherche de débouchés et le networking. Par ailleurs, lors ‎de cette ‎réunion, le ministère délégué, et la 13ème région de la CGEM, ont réitéré leur ‎engagement à ‎poursuivre leur appui à ce programme et leur intention de renforcer leur ‎coopération pour la mise ‎en place des autres projets portés par les MeM dont l’objectif est ‎d’informer sur les diverses ‎opportunités d’investissement dans les 12 régions du Maroc et d’attirer ‎plus d’investisseurs ‎marocains résidant à l’étranger, a-t-on aussi fait savoir au terme de la réunion.‎