AccueilA LA UNEConférence des partenaires au développement de l’Union des Comores dédiée au financement du “Plan Comores émergentes 2030”
Bourita

Conférence des partenaires au développement de l’Union des Comores dédiée au financement du “Plan Comores émergentes 2030”

Allocution de Son Excellence Monsieur Nasser Bourita Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’étranger.

Monsieur le Président de l’Union des Comores, S.E. Azali ASSOUMANI,
Monsieur le Ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères de la République française, cher Jean Yves LE DRIAN,
Excellences, Mesdames et Messieurs,

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’assiste, M’a honoré du privilège de Le représenter à cette importante Conférence, dédiée au financement du “Plan Comores Emergentes 2030”.

Sa Majesté M’a, également, chargé de Vous transmettre, Monsieur le Président Azali ASSOUMANI, Ses salutations fraternelles et, à travers vous, Ses vœux de succès à l’ensemble des participants.

Je tiens, aussi, à saluer, l’engagement de la France, et la mobilisation des partenaires régionaux et internationaux ici présents. Cette réponse au plan d’émergence volontariste voulu par le gouvernement et le peuple des Comores, a été rapide et qualitative.

Nous le constatons tous, elle sera aussi substantielle, avec des annonces et de contributions significatives, permettant de traiter les difficultés de financement de l’économie comorienne, et d’accompagner de manière complète et durable la modernisation de ce pays frère sur les 10 ans à venir.

Monsieur le Président de l’Union des Comores Azali ASSOUMANI,
Mesdames et Messieurs les Ministres,
Excellences, Mesdames et Messieurs,

Le Plan “Comores Emergentes” s’ajoute aux actions transformationnelles mises en place ces dernières années, en matière d’évolution institutionnelle et de développement économique.

La stabilité politique retrouvée, par la voie des réformes et des urnes, est à mettre au crédit du Président Azali ASSOUMANI. Elle permet d’envisager l’avenir avec aplomb, et de consolider sereinement les fondations d’une économie rénovée. Car, cette entreprise d’envergure n’est pas un “sprint”, mais une longue marche d’endurance, dont le plan Comores Emergentes est la feuille de route.

Le développement des infrastructures, mais aussi la relance de l’économie et la résorption de ses contraintes, avancent à un rythme encourageant. La croissance du PIB (3,2 % en 2019) témoigne d’un dynamisme prometteur de l’économie comorienne. Transformer cette croissance en développement, requière patience, vigilance et conjugaison prolongée des efforts : ceux des Comores et de leurs forces vives d’abord ; ceux des pays frères et amis ensuite ; et ceux des partenaires internationaux enfin.

Le rôle des amis et des partenaires est de contribuer à cet élan résilient, à travers un engagement loyal, une coopération solidaire, des IDE courageux et des financements concessionnels. Le plan a été dressé, il faut désormais le concrétiser De même qu’il a été présent en soutien aux réformes et au processus électoral, le Maroc apportera sa pierre à ce nouvel édifice.

Monsieur le Président,
Excellences Mesdames et Messieurs,

Les relations entre le Maroc et les Comores sont, effectivement, marquées du sceau de l’excellence. Elles sont exemplaires en ce qu’elles illustrent, entre autres, que fraternité et solidarité sont insensibles à la géographie. Malgré les 7.000 km qui les séparent du Maroc, les Comores sont authentiquement un pays frère et ami.

La volonté de Sa Majesté le Roi est que le Maroc se tienne aux côtés des Comores en cette embellie prometteuse, comme il le fit, indéfectiblement, dans des moments plus difficiles par le passé. Tissée au fils des années, la relation entre le Maroc et les Comores est empreinte d’une amitié sincère qui puise son fondement et sa force dans la fraternité unissant nos peuples.

C’est, donc, tout naturellement que le Maroc répond “présent” à l’appel des Comores. Il le fait conformément aux Instructions Royales et dans l’esprit de la Vision du Souverain, qui a toujours été ferme dans le choix d’une coopération forte, agissante et multilatéraliste.

Avec les Comores, ce partenariat est d’ores et déjà en place. Il s’agit, désormais, de l’optimiser, de le renforcer davantage et d’ajuster la coopération poussée qui s’y déploie, dans différents domaines.

Conformément aux Très Haute Instructions Royales, le secteur de la formation restera au cœur de ce partenariat. Les lauréats comoriens des universités marocaines (1281) sont le ciment de nos relations fraternelles.

Quelques 609 nouveaux étudiants sont, aujourd’hui, en formation au Maroc, dont 524 boursiers dans les filières aussi diverses que cruciales pour les Comores :  médicales et paramédicales, ingénierie, sciences et techniques, formation professionnelle, pour ne citer que ces domaines.

La délégation marocaine est composée de plus de dizaines de membres représentants le gouvernement, les banques, les grandes entreprises publiques, le secteur privé. Elle couvre les domaines des finances, de l’agriculture, de l’éducation et de la formation professionnelle, de l’énergie, du tourisme et de l’habitat.

Dans le sillage du plan “Comores émergentes”, le Royaume offre d’accueillir, d’ici 2030, 3.000 nouveaux boursiers, dont 2.000 aux universités et 1.000 en formation professionnelle.

A ces effectifs, s’ajoutent les actions de coopération technique et les échanges en faveur de centaines de cadres comoriens, pris en charge par le Royaume pour effectuer des stages de formation dans des secteurs clés identifiés conjointement, tels que la pêche et l’agriculture, l’habitat et l’urbanisme, le transport maritime, les douanes, ainsi que l’eau et l’électrification.

Dans ce dernier domaine, une coopération poussée se déploie entre l’ONEE et les autorités comoriennes, à l’effet, de diagnostiquer les besoins et d’établir un plan d’action en matière d’assistance technique.

Il en est de même pour le secteur stratégique de l’énergie électrique aux Comores, qui pourra compter sur l’assistance technique de l’ONEE, notamment en matière de développement de l’électrification, de gestion et de maintenance des centrales thermiques, et de mise en œuvre des outils de planification et d’amélioration des performances opérationnelles.

Le secteur de l’agriculture et de la pêche revêt un intérêt central pour les Comores. La coopération entre nos deux pays sera amplifiée dans ces domaines. Des missions d’expertise et d’assistance seront dépêchées incessamment pour évaluer les besoins et identifier des actions communes.

Les opérateurs économiques sont venus nombreux dans la délégation marocaine. D’importants groupes et opérateurs économiques, actifs notamment dans les secteurs des télécommunications, de la banque, de l’assurance, des nouvelles technologies, de l’énergie et des mines, du logement et de l’agro-industrie, manifestent un intérêt réel pour les Comores.

Je souhaite que cette conférence soit l’occasion de nouer des contacts utiles, en attendant qu’une “mission des opérateurs économiques” se rende aux Comores, très prochainement, afin d’explorer les opportunités de sceller des partenariats concrets.

– Les banques marocaines sont encouragées à ouvrir des filiales aux Comores, afin de contribuer au développement du secteur bancaire comorien et participer à la dynamique économique du pays ;
– Les opérateurs agricoles et halieutiques marocains sont incités à lancer des Joint Ventures avec les opérateurs locaux ;
– L’expertise marocaine en matière d’énergies renouvelables sera mise à la disposition du développement de ce secteur aux Comores, y compris par l’assistance à la mobilisation des financements internationaux nécessaires.

Monsieur le Président,
Excellences Mesdames et Messieurs,

Au terme de mon intervention, permettez-moi d’invoquer ce proverbe tiré de la sagesse populaire comorienne : « clamer que le chemin est long ne le raccourcit pas. Commencer par faire un pas en avant c’est déjà le raccourcir ».

Avec le plan “Comores Emergentes à l’horizon 2030”, un grand pas en avant est franchi. Ma conviction est entière qu’avec la mobilisation de ses forces vives, le concours de ses partenaires – publics et privés, et la synergie des engagements de tous, l’Union des Comores parviendra à atteindre les objectifs de son plan ambitieux.

Vous pouvez compter sur le Royaume du Maroc pour vous accompagner de manière concrète et durable, à titre bilatéral ou dans le cadre d’action triangulaire avec d’autres partenaires.

Le Maroc aspire, sincèrement, à porter son engagement effectif dans l’émergence de ce pays frère, au diapason des relations exceptionnelles qui lient les deux nations et les deux peuples :
–       Des relations d’amitié profonde et de solidarité agissante.
–       Des relations construites sur la durée, et qui sont là pour la durée.
–       Un soutien indéfectible.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :