A LA UNEMaroc

Coopération Maroc/USA : Visite au chantier de l’institut des métiers de la santé d’Oujda

Le Chargé d’affaires à l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique au Maroc, David Greene, a effectué, lundi, une visite au chantier de construction de l’Institut de formation dans les métiers de la santé et de l’action sociale (IFMSAS) d’Oujda, réalisé avec le soutien du Fonds «Charaka» dans le cadre du programme de coopération «Compact II», financé par le gouvernement américain.

Cette visite a été l’occasion de s’enquérir de l’état d’avancement des travaux de construction de l’IFMSAS d’Oujda, qui ont atteint un taux de réalisation de 50 pc, pour un investissement total de près de 77,6 millions de dirhams (MDH), dont un apport de 65,5 MDH du Fonds «Charaka».

Lancés en décembre 2020 et devant être achevés en mars 2022, ces travaux portent en particulier sur l’édification, sur une superficie totale de près de 18.380 m² dont une surface couverte de 5.724 m², de locaux pédagogiques (ateliers de formation et de simulation, salles de cours, salles informatiques et spécialisées, salle de conférences, salle de réunions, unité de ressources didactiques, etc.), d’un internat d’une capacité de 124 stagiaires filles et garçons et d’un bloc administratif.

Porté par l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), ce projet s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des Hautes orientations royales en matière de mise en place d’une nouvelle génération d’EFP impliquant activement le secteur privé, indiquent les partenaires au projet.

Ainsi, ce projet est le fruit d’un partenariat avec des acteurs du secteur privé, à savoir l’Association nationale des cliniques privées (ANCP) et l’Université Mohammed VI des sciences de la santé (UM6SS).

Sont partenaires également à ce projet, du secteur public, le ministère de la Santé et de la protection sociale et le ministère de l’Inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences.

Ce partenariat public-privé (PPP) est concrétisé par la création d’un Conseil d’Etablissement (CE) comme organe de gouvernance de cet établissement de formation professionnelle (EFP), présidé par le secteur privé (ANCP).

Devant entrer en service à l’occasion de la prochaine saison de formation en septembre 2022, l’IFMSAS d’Oujda offrira une capacité d’accueil annuelle de 736 sièges pédagogiques au titre de la formation de base (niveaux qualification, technicien et technicien spécialisé) dans 11 filières, dont notamment la maintenance biomédicale, la radiologie et l’imagerie médicale, les analyses médicales, l’endoscopie et l’exploration fonctionnelle, le bloc opératoire, les soins généraux, la rééducation et la réhabilitation.

Cette offre formative permettra de répondre aux besoins en profils qualifiés des opérateurs dans les secteurs de la santé et de l’action sociale et d’offrir aux jeunes issus de la ville d’Oujda, en particulier, et de la région de l’Oriental, en général, des perspectives prometteuses de formation et d’insertion professionnelle.

Dans une déclaration à cette occasion, M. Greene a mis l’accent sur ce projet s’inscrivant dans le cadre des objectifs du partenariat Maroc/USA en matière de renforcement de la formation professionnelle et de création d’opportunités d’emploi pour les jeunes.

Il a aussi souligné que ce projet porte sur le secteur de la santé, qui a montré toute son importance ces deux dernières années dans le contexte de la pandémie de la Covid-19, et ce en vue de former de cadres spécialisés et contribuer à la réalisation des objectifs du Maroc en matière de développement.

«Nous sommes fiers de nos efforts conjoints avec le gouvernement marocain et le MCA en vue d’offrir des opportunités de formation et d’emploi pour les jeunes», a déclaré M. Greene.

Cette visite s’est déroulée en présence de la directrice générale de l’Agence Millennium Challenge Account–Morocco (MCA-Morocco), Malika Laasri, du directeur des partenariats à l’OFPPT, Driss Bettache, du directeur régional de l’OFPPT dans l’Oriental, Mohamed Azzaoui, du directeur régional du département de la santé, Abdelmalek Kouala et d’autres personnalités.

A noter que le Fonds «Charaka» se veut une contribution à la promotion de l’insertion professionnelle des jeunes, à l’amélioration de la compétitivité des entreprises et à l’adoption de modes de gouvernance concertés avec les professionnels.

Les 15 projets bénéficiaires du soutien de ce fonds, totalisant un investissement d’environ 1,026 milliard de dirhams (MMDH), portent sur la création de 9 EFP et l’extension, la réhabilitation et/ou la reconversion de 6 EFP existants.

Ces projets couvrent les secteurs de l’agriculture et l’agro-industrie, du tourisme, de l’industrie, de l’artisanat, du BTP, du transport, de la logistique et de la santé.

Ces EFP, qui assureront la formation de près de 12.670 stagiaires annuellement, sont localisés au niveau de six régions du Royaume, à savoir Casablanca-Settat, Fès-Meknès, Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Béni Mellal-Khénifra, Drâa-Tafilalet et l’Oriental.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page