Corée du Nord: la production alimentaire à son plus bas en plus de dix ans, selon l’ONU

Corée du Nord

La production alimentaire en Corée du Nord a enregistré l’an passé son plus bas niveau en plus de dix ans avec de faibles récoltes agricoles affectées par les catastrophes naturelles, selon un rapport des Nations Unies publié mercredi.

Les récoltes de l’an passé se sont élevées à 4,95 millions de tonnes, en baisse de 500.000 tonnes, indiquent les Nations unies dans leur rapport sur les “Besoins et priorités” de 2019.

Il s’agit de “la production la plus basse en plus d’une décennie. Cela s’est traduit par un important déficit alimentaire”, selon le coordinateur résident de l’ONU pour la Corée du Nord, Tapan Mishra.

→ Lire aussi : Trump déclare que la Corée du Nord a un potentiel « impressionnant » si elle dénucléarise

Le résultat est que 10,9 millions de personnes en Corée du Nord, soit 43% de la population totale, ont besoin d’une aide humanitaire, soit 600.000 de plus que l’an passé, d’où un risque accru de malnutrition et de maladies.


Alors que le nombre de personnes ayant besoin d’aide augmente, l’ONU a dû réduire son objectif de personnes à aider de six à 3,8 millions, puisque les financements sont très inférieurs à ce qui serait nécessaire.

Sous le coup de sévères sanctions de la communauté internationale en raison de ses programmes nucléaire et balistique interdits, le pays souffre de pénuries alimentaires chroniques.