Coronavirus : La Chine ne suspendra pas ses vols civils

coronavirus

Les autorités chinoises ont assuré que les vols civils ne seront pas suspendus dans le sillage de la propagation du coronavirus (2019-nCoV), qui a fait jusqu’ici 630 morts en Chine.

Les vols civils de la Chine ne seront pas suspendus et le gouvernement chinois ramènera les citoyens chinois en Chine d’où qu’ils soient, a déclaré, jeudi la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying.

Commentant des suggestions des responsables de certains pays selon lesquelles leurs ressortissants devraient quitter la Chine dès que possible au risque de ne pas pouvoir quitter le pays par des vols commerciaux dans les semaines à venir si Pékin venait à imposer de nouvelles restrictions de voyage, la responsable a affirmé que “ce ne sont que des hypothèses“.

Nous espérons que tous les pays pourront évaluer la situation épidémique et les efforts de la Chine de manière calme, objective et rationnelle et ne réagiront pas de manière excessive“, a-t-elle poursuivi, précisant que la Chine a pris les mesures de prévention et de contrôle les plus complètes et rigoureuses contre le nouveau coronavirus, dont beaucoup vont au-delà des exigences de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et du Règlement sanitaire international.

L’Administration de l’aviation civile de Chine a pris des mesures efficaces pour minimiser la possibilité de propagation du virus dans les avions et pour assurer la sécurité et la santé des voyageurs sur les vols internationaux, a affirmé la porte-parole, soulignant que le ministère des Affaires étrangères et les missions diplomatiques chinoises à l’étranger aident les ressortissants chinois à rentrer chez eux en changeant de vol ou en transitant par d’autres pays.


Depuis son apparition en décembre dans la ville de Wuhan, capitale de la province chinoise du Hubei (centre), l’épidémie de pneumonie virale a fait plus de 630 morts en Chine, tandis que plus de 30.000 personnes sont contaminées.

Hors de Chine continentale, plus de 240 cas de cette maladie sont désormais confirmés dans une trentaine de pays et territoires.