Coronavirus : Les pressions s’accentuent pour le report des JO-Tokyo 2020

Tokyo

Les pressions demandant un report des Jeux olympiques de Tokyo (24 juillet-9 août) à cause du coronavirus se sont accentuées au cours dernières jours, au moment ou le Conseil exécutif du Comité international olympique (CIO) s’est donné un mois pour se prononcer sur le sort de cette grand-messe sportive.

Le Comité olympique canadien (COC) et le Comité paralympique canadien (CPC) furent les premiers, dimanche, à annoncer officiellement avoir «pris la décision difficile de ne pas envoyer d’équipes aux prochains Jeux olympiques» en raison de la pandémie de coronavirus.

«Le monde fait face à une crise autrement plus importante que la tenue d’un événement sportif», a souligné Martin Richard, le communicant du CPC.

Juste derrière, le Comité olympique australien a fait savoir qu’il lui serait sportivement mais aussi moralement impossible de réunir une équipe pour des Jeux en juillet. La puissante fédération américaine d’athlétisme a réclamer, pour sa part, le report des Jeux olympiques de Tokyo en raison de la pandémie de nouveau coronavirus, demandant aux responsables olympiques américains de relayer cette demande auprès du CIO.

Lundi matin, la Norvège a rejoint la dissidence. «Puisque le CIO n’a pas pris la décision qui s’imposait, nous la prenons à sa place», a lancé la présidente du Comité olympique norvégien, Berit Kjoll, en accord avec le ministre norvégien de la Culture, Abid Raja.


Lundi après-midi, la Grande-Bretagne n’était pas loin de leur emboîter le pas. Le président du Comité olympique britannique, Hugh Robertson, a admis dans une interview télévisée qu’il était «presque certain que le Team GB ne pourrait concourir cet été.»

Le président de la Fédération internationale d’athlétisme Sebastian Coe a plaidé aussi, dans une lettre au président du Comité international olypique (CIO) Thomas Bach, pour le report des Jeux olympiques de Tokyo.

Le Comité national olympique (CNO) suisse s’est prononcé, de son côté, pour le report des Jeux olympiques de Tokyo-2020, «dans le contexte de pandémie du coronavirus» dans une lettre transmise au Comité international olympique (CIO).

«Au vu de la situation actuelle, les Jeux Olympiques d’été de Tokyo 2020 devraient être reportés», a indiqué le CNO suisse dans un communiqué, suite à une décision de son Conseil exécutif.


«Les athlètes souffrent actuellement de conditions d’entraînement difficiles. En outre, certains pays ont maintenant annulé leur participation aux Jeux Olympiques», comme le Canada et l’Australie, a expliqué le CNO.

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe doit s’entretenir mardi avec le Comité international olympique (CIO).

Face à la pandémie de coronavirus, la décision d’un report des JO “pourrait devenir inévitable” a reconnu M. Abe devant le Parlement nippon lundi, “si cela devenait difficile” de les organiser comme prévu du 24 juillet au 9 août, “en tenant compte en priorité des athlètes“.