Coronavirus: mort de quatre réfugiés palestiniens au Liban

palestiniens

Quatre réfugiés palestiniens ont trouvé la mort en raison du nouveau coronavirus ces dernières 24 heures au Liban, a indiqué dimanche l’Agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens (Unrwa), appelant à respecter les mesures sanitaires dans les camps.

Ces nouveaux décès portent à huit le nombre de réfugiés palestiniens décédés de la maladie Covid-19 au Liban depuis le début de l’épidémie dans le pays fin février, a précisé l’Unrwa dans un communiqué.

“Si les mesures de prévention ne sont pas respectées, la situation pourrait devenir hors de contrôle dans les camps de réfugiés palestiniens au Liban”, a ajouté l’Unrwa, qui s’inquiète d’un pic de l’épidémie dans les camps surpeuplés.

Le gouvernement avait décrété un reconfinement provisoire fin juillet, mais il a été annulé après l’explosion au port le 4 août qui a fait plus de 177 morts et 6.500 blessés, admis à grand-peine dans les hôpitaux saturés.

La déflagration a été provoquée selon les autorités par un incendie dans un entrepôt où étaient stockées selon les autorités 2.750 tonnes de nitrate d’ammonium depuis des années.