Covid-19: Johnson & Johnson suspend les essais cliniques de son vaccin

Johnson & Johnson

Johnson & Johnson a annoncé avoir interrompu ses essais sur un vaccin contre le COVID-19 en raison d’une “maladie inexpliquée” affectant un participant à l’essai clinique.

“Nous nous engageons à fournir des mises à jour transparentes tout au long du processus de développement clinique de notre vaccin candidat”, a déclaré le groupe pharmaceutique américain dans son communiqué.

“Les événements indésirables – maladies, accidents, etc. – même ceux qui sont graves, sont une partie attendue de toute étude clinique, en particulier de grandes études”, a ajouté la même source.

La société n’a pas fourni d’amples précisions sur la “maladie inexpliquée”, mais l’une des étapes des essais cliniques est de savoir si les vaccins provoquent des effets secondaires dangereux. Les essais sont arrêtés lorsque ces derniers apparaissent pendant que les médecins vérifient si la maladie peut être liée au vaccin ou s’il s’agit d’une coïncidence.

“Sur la base de notre ferme engagement en matière de sécurité, toutes les études cliniques menées par les sociétés pharmaceutiques Janssen de Johnson & Johnson ont des directives prédéfinies. Celles-ci garantissent que nos études peuvent être interrompues en cas d’événement indésirable grave inattendu qui pourrait être lié à un vaccin ou un médicament à l’étude, de sorte qu’il peut y avoir un examen attentif de toutes les informations médicales avant de décider de redémarrer l’étude”, a expliqué la société.


Les essais cliniques sur le vaccin candidat de Johnson & Johnson sont les plus importants au monde avec 60.000 participants.

La suspension de l’essai de Johnson & Johnson fait suite à une annonce similaire d’AstraZeneca, qui a procédé à un essai COVID-19 dans plusieurs pays, le mois dernier. La société a averti à l’époque qu’il était possible que la maladie ne soit pas liée aux essais de vaccins.

( Avec MAP )