A LA UNECoronavirus

Covid-19: la filière aéronautique est “sortie d’affaire”

La filière aéronautique est “sortie d’affaire“, un an et demi après le début de la pandémie du Covid-19, a affirmé vendredi le ministre français de l’Economie Bruno Le Maire.

Elle est sortie d’affaire et commence à redémarrer, avec les commandes qui reprennent. Le transport aérien redémarre, très fort aux Etats-Unis et en Chine, plus lentement en Europe“, a indiqué M. Le Maire, cité par les médias de l’hexagone.

L’Etat français a sauvé Airbus, il a sauvé la filière aéronautique et les milliers de personnes qui y travaillent“, a-t-il dit lors d’une visite sur le site d’Airbus à Blagnac près de Toulouse, dans le sud-ouest de la France, rappelant que 15 milliards d’euros entre prêts garantis, soutien aux fonds propres et à l’investissement et activité partielle, ont été alloués à la filière dans le cadre du plan France Relance.

→ Lire aussi : Air France va proposer à ses clients d’intégrer leurs informations sanitaires au billet

La filière aéronautique, qui a traversé la crise la plus grave depuis 1945, “aurait pu disparaître” sans ces aides, a fait observer le responsable gouvernemental.

Toutefois, le ministre a signalé que si la filière est “sortie d’affaire”, il faut “continuer à investir dans les compétences comme dans les nouvelles technologies“.

Par ailleurs, Bruno Le Maire a annoncé que l’aéronautique et le spatial auront leur place dans le “plan d’investissement” qu’il prépare pour la rentrée afin qu’ils puissent continuer à accéder “aux meilleures technologies et à investir dans l’intelligence artificielle, l’hydrogène ou les les énergies renouvelables”.

Selon l’institut national de la statistique, la filière aéronautique a souffert des conséquences de la crise sanitaire, avec la suppression de 8.800 emplois en 2020 (soit -5,% des effectifs) en France.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page