Covid-19 : La France va réceptionner lundi les premières doses du vaccin Moderna

Moderna

La France va réceptionner lundi les premières doses du vaccin anti-Covid-19 du laboratoire américain Moderna, a annoncé, samedi, le ministre de la Santé, Olivier Véran.

“Les premières doses du vaccin contre le Covid-19 du laboratoire américain Moderna arriveront en France lundi 11 janvier”, a indiqué le ministre de la santé qui inaugurait un centre de vaccination en compagnie du premier ministre, Jean Castex.

Olivier Véran a également déclaré que le rythme de la vaccination, jugé trop long et qui a valu de virulentes critiques à l’exécutif, allait être augmenté. “La semaine prochaine, le rythme augmentera encore. Nous sommes déjà dans la moyenne journalière des pays européens. (…) Nous aurons 50.000 premières doses du nouveau vaccin Moderna à partir de lundi dans notre pays”, a dit le ministre, affirmant que le cap des 100.000 vaccinations sera franchi ce samedi ou dimanche.

La Haute Autorité de santé (HAS) a approuvé vendredi l’utilisation du vaccin contre le Covid-19 de Moderna. Cette validation intervient deux jours après l’autorisation de commercialisation dans l’espace de l’Union européenne délivrée par l’Agence européenne du médicament à ce vaccin. Il s’agit du deuxième vaccin à recevoir le feu vert de la HAS, après celui des laboratoires Pfizer et BioNTech, validé le 24 décembre dernier, trois jours avant le début de la campagne vaccinale en France.


Selon les médias, la France devrait recevoir 500.000 doses hebdomadaires du vaccin de Moderna.

Le gouvernement français est fortement critiqué depuis plusieurs jours pour la lenteur de sa campagne vaccinale par rapport à d’autres pays voisins comme l’Allemagne, l’Italie, ou le Royaume-Uni.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a promis mardi une amplification et une accélération de la campagne de vaccination pour rejoindre le rythme des pays voisins.

L’exécutif a précommandé auprès de différents laboratoires près de 200 millions de doses du vaccin contre le Covid-19 de quoi vacciner 100 millions de personnes.


Un sondage réalisé, jeudi, par l’institut Harris Interactive pour la chaîne d’information LCI, peu après les annonces du premier ministre Jean Castex concernant la situation sanitaire, relève que 1 Français sur 2 souhaite se faire vacciner contre le nouveau coronavirus. Par contre, 26% de Français ont indiqué qu’ils ne se feront “probablement pas” administrer le vaccin tandis que 20% ont exprimé le souhait de “certainement pas” le faire, d’après le sondage.

Avec MAP