A LA UNECoronavirus

Covid-19 : Le dépistage massif par prélèvement salivaire désormais autorisé en France

Le dépistage massif du virus SARS-CoV-2 par prélèvement salivaire est désormais possible en France. La Haute Autorité de santé (HAS) vient de l’autoriser.

Dans un avis, rendu public jeudi, la Haute Autorité de Santé a donné son feu vert au recours à cette méthode dans le cadre de dépistages « à large échelle » sur un groupe fermé comme un établissement scolaire ou un Ehpad.

Le caractère « non invasif » de cette méthode de dépistage permet une « acceptabilité » sur les personnes symptomatiques, a précisé l’instance dans cet avis relayé par les médias du pays.

Le recours à cette méthode est préconisé pour rechercher des cas contacts “lorsque le prélèvement naso-pharyngé est difficile ou impossible”, ajoute la HAS.

Selon la HAS, la sensibilité des tests salivaires est de 85 %, un chiffre proche des tests PCR classiques.

Dans un avis précédent, rendu le 22 janvier dernier, la HAS, qui était jusque là réticente à ce genre de test, avait déjà ouvert la voie aux tests de dépistage du Covid-19 à partir de prélèvements salivaires.

Récemment, le ministre français de la santé, Olivier Véran, avait annoncé que des «opérations collectives de dépistage » auraient lieu dans les écoles avec cette méthode au retour des vacances de février.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page