Covid-19: l’Etat du Missouri porte plainte contre la Chine

plainte

Le Missouri, Etat du Midwest des Etats-Unis, a déposé une plainte contre la Chine accusée d’avoir “menti au monde” au sujet de l’ampleur de la pandémie du coronavirus.

La plainte, déposé mardi par le procureur général républicain Eric Schmitt, soutient que les autorités chinoises sont “responsables des énormes pertes” humaines, souffrances et dégâts économiques qu’elles ont infligées au monde, y compris aux habitants du Missouri. “Le gouvernement chinois a menti au monde sur le danger et la nature contagieuse de COVID-19, a fait taire les lanceurs d’alerte et n’a pas fait grand-chose pour arrêter la propagation de la maladie“, d’après l’auteur de la plainte.

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Geng Shuang, a qualifié cette plainte de “complètement absurde“.

Dans une déclaration mercredi matin, il a déclaré qu’elle n’avait “aucune base factuelle ni légale” et que les allégations contre la Chaine étaient “purement malveillantes“. La plainte a subi également les foudres des démocrates qui jugent qu’elle est motivée par les ambitions politiques du procureur général républicain du Missouri en course pour la réélection plus tard cette année.

Des experts juridiques ont aussi minimisé la chance de voir une telle action en justice aboutir contre la Chine étant donnée que la loi américaine interdit généralement les poursuites contre d’autres pays.


Le nombre de décès à cause du coronavirus a franchi la barre de 45.000 aux Etats-Unis, épicentre mondial de la pandémie. Dans l’Etat du Missouri, 224 personnes ont perdu la vie à cause de la maladie, selon les derniers chiffres de l’Université Johns Hopkins.