A LA UNECoronavirus

Covid: La France suspend par précaution l’utilisation du vaccin AstraZeneca

Le président français, Emmanuel Macron, a annoncé, lundi, la suspension par précaution de l’utilisation du vaccin du groupe suédo-britannique AstraZeneca.

Cette suspension se poursuivra “jusqu’à demain après-midi”, dans l’attente d’un avis de l’Agence européenne du médicament (EMA) qui devra se prononcer sur le recours à ce vaccin, a expliqué le chef de l’Etat français lors d’une conférence de presse conjointe avec le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez, à l’occasion du sommet franco-espagnol à Montauban, dans le sud-ouest de la France.

“Sur recommandation du ministre des Solidarités et de la Santé en lien avec les autorités sanitaires françaises (…) la décision qui a été prise en conformité aussi avec notre politique européenne, c’est de suspendre par précaution la vaccination avec l’AstraZeneca en espérant la reprendre vite si l’avis de l’EMA le permet”, a déclaré M. Macron.

“Là aussi, nous avons un guide simple, être éclairés par la science et les autorités sanitaires compétentes et le faire dans le cadre d’une stratégie européenne”, a précisé le chef de l’Etat.

L’annonce de M. Macron intervient suite à la décision de plusieurs pays européens, dont les Pays-Bas, l’Allemagne, l’Italie, le Danemark, la Norvège et l’Islande, de suspendre momentanément ce vaccin, en raison de craintes liées à la formation de caillots sanguins.

Jeudi, le ministre français de la Santé Olivier Véran avait déclaré qu’ “il n’y a pas lieu de suspendre la vaccination par AstraZeneca” en France.

Vendredi, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) avait rassuré sur l’efficacité du vaccin anti-Covid d’AstraZeneca, affirmant ne voir “aucune raison” de ne pas l’utiliser.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page