Deux ou trois vaccins anti-Covid seraient disponibles d’ici 2021

vaccins

Un conseiller scientifique du gouvernement britannique a affirmé, mardi, que “deux ou trois” vaccins contre la maladie de Covid-19 pourraient être disponibles d’ici début 2021, espérant un retour à la normale d’ici au printemps.

“Je ne serais pas surpris si nous arrivions à la nouvelle année avec deux ou trois vaccins qui pourraient être tous distribués”, a déclaré John Bell, professeur de médecine à l’Université d’Oxford et membre du comité scientifique, qui conseille le gouvernement sur la pandémie de coronavirus.

M. Bell s’est dit “optimiste quant au fait d’administrer suffisamment de vaccins lors du premier trimestre de l’an prochain pour que les choses commencent à paraître bien plus normales d’ici au printemps qu’elles ne le sont maintenant”, notant que ce scénario a 70% à 80% de chance de se produire.

Cette déclaration intervient au lendemain de l’annonce par la société pharmaceutique américaine Pfizer et son partenaire allemand BioNTech d’un vaccin “efficace à 90%” contre le Covid-19, un développement prometteur alors que le monde attend avec impatience toute nouvelle positive à même de mettre fin à une pandémie qui a tué plus de 1,2 millions de personnes à travers le globe.

La société a déclaré que l’analyse a révélé que le vaccin était efficace à plus de 90% dans la prévention de la maladie chez les volontaires de l’essai qui n’avaient aucune preuve d’infection antérieure au coronavirus. Si ces résultats se maintiennent, ce niveau de protection mettrait le nouveau vaccin au même niveau que les vaccins pour enfants qui sont très efficaces contre des maladies telles que la rougeole, selon Pfizer.


En tout, dix vaccins à travers le monde en sont actuellement au stade de recherche le plus avancé, la phase 3, où leur efficacité est mesurée à grande échelle sur des dizaines de milliers de volontaires.

Le monde attend aussi les résultats d’un autre vaccin très avancé, développé par le groupe pharmaceutique AstraZeneca et l’université d’Oxford.

( Avec MAP )