Le discours royal souligne l’impératif de respecter les intérêts des citoyens

Le discours prononcé par SM le Roi Mohammed VI à l’ouverture de la nouvelle session du Parlement a souligné l’impératif de respecter les intérêts et la dignité des citoyens et l’application stricte du principe de la reddition des comptes, a souligné le président du Centre marocain de l’éducation civile, Larbi Imad.

Le discours a été empreint d’un ton de fermeté concernant la gestion des affaires publiques, s’inscrivant ainsi dans la continuité du dernier discours du Trône en termes d’intransigeance à l’égard des responsables convaincus de manquements et d’amélioration du travail de l’Administration et du gouvernement, a expliqué l’acteur associatif à la MAP.

Le discours était également porteur de messages clairs à l’adresse de responsables à tous les niveaux, tout en incitant les parlementaires à contribuer activement à trouver les solutions appropriés aux problèmes de la société, a-t-il ajouté.

Le Souverain a, en outre, mis l’accent sur une plus grande implication des jeunes pour combattre le sentiment d’exclusion et de marginalisation, a noté Larbi Imad, mentionnant, à cet effet, l’attention portée au développement du système d’éducation-formation pour faire sortir des diplômés en adéquation avec les besoins du marché de l’emploi.