Disney licencie 28.000 employés aux Etats-Unis

Disney

Disney a annoncé le licenciement de 28.000 employés américains dans ses parcs d’attraction plombés par le manque de visiteurs à cause de la pandémie de coronavirus.

Dans une lettre envoyée aux employés mardi, Josh D’Amaro, responsable des parcs de Disney, a détaillé plusieurs “décisions difficiles” que l’entreprise a dû prendre à la suite de la pandémie de coronavirus, notamment le licenciement de milliers d’employés. Environ 67% des 28.000 travailleurs licenciés sont des employés à temps partiel, a-t-il précisé.

Alors que les parcs d’attraction de Disney en Floride, à Paris, à Shanghai, au Japon et à Hong Kong ont pu rouvrir avec une capacité limitée, California Adventure et Disneyland sont restés fermés à Anaheim, en Californie.

“Depuis plusieurs mois, notre équipe de direction a travaillé sans relâche pour éviter de se séparer de qui que ce soit au sein de l’entreprise. Nous avons réduit les dépenses, suspendu les projets de capitaux, licencié nos acteurs tout en continuant de payer des avantages sociaux et modifié nos opérations pour fonctionner aussi efficacement que possible, mais nous ne pouvons tout simplement pas rester pleinement dotés en personnel en fonctionnant à une capacité aussi limitée”, a expliqué D’Amaro.

Le segment des parcs, des attractions et des produits de consommation est une partie vitale de l’activité de Disney. L’année dernière, il représentait 37% des 69,6 milliards de dollars de chiffre d’affaires total de l’entreprise.