D’origine marocaine, Mounir Mahjoubi annonce qu’il est candidat à la mairie de Paris

Par Saad Bouzrou

Né de parents marocains, le secrétaire d’État français au Numérique, Mounir Mahjoubi, a annoncé au Parisien qu’il brigue la mairie de Paris, actuellement présidée par Anne Hidalgo. Le jeune politique devrait affronter plusieurs concurrents, à l’instar de Benjamin Griveaux ou de Cédric Villani.

Le secrétaire d’Etat au numérique Mounir Mahjoubi a officialisé ce 7 mars 2019 sa candidature à l’investiture de La République en marche (LREM) aux municipales de 2020 à Paris, dans un entretien au Parisien. « Oui, je serai candidat à l’investiture. Certains n’osent pas le dire, mais il ne faut pas avoir de fausse pudeur. Je serai candidat dès que le processus de désignation sera ouvert », a-t-il dit, précisant qu’il démissionnera du gouvernement en juin 2019 en cas de désignation.

Parmi ses chantiers prioritaires pour Paris, il souhaite faire figurer le logement « en commençant par ceux qui sont à la rue ». Il ajoute que pour lui « Paris est la plus belle ville du monde, mais quelque chose ne fonctionne pas ».

→Lire aussi : Qui est Mounir Mahjoubi?


Parmi les autres chantiers, il souhaite notamment réintroduire dans chaque quartier des agents de propreté et « une police de Paris qui soit dans le dialogue permanent avec les citoyens et capable de faire ce que la police nationale ne peut pas réaliser : par exemple, revenir à froid le lendemain après d’un incident pour en parler avec les gens ».

Mais d’après Le Parisien, le Premier ministre français, Édouard Philippe, aurait mal pris la candidature du secrétaire d’État à l’investiture de La République en marche (LREM) pour les prochaines élections municipales à Paris, que l’exécutif aurait apprise par surprise.