Drame de Moria : Berlin compte accueillir davantage de migrants mineurs

migrants

Le gouvernement allemand a fait part, lundi, de son intention d’accueillir davantage de migrants mineurs non accompagnés du camp grec incendié de Moria.

“Des discussions sont également en cours au sein du gouvernement fédéral sur la manière dont l’Allemagne peut aider, sur la contribution substantielle que notre pays peut encore apporter”, a souligné le porte-parole du gouvernement fédéral, Steffen Seibert, lors d’une conférence de presse.

Dans ce sens, M. Seibert, dont le pays assure la présidence de l’UE, a avancé qu’une “deuxième étape” de cette opération concernerait la prise en charge de familles avec des enfants du camp.

Le gouvernement allemand cherche “une solution européenne” pour aider les quelque 12.000 migrants qui vivaient dans ce camp insalubre, a-t-il fait valoir, ajoutant que les discussions étaient encore en cours au sein du gouvernement de coalition.

La chancelière allemande, Angela Merkel, a annoncé, jeudi, le lancement d’une initiative franco-allemande afin de permettre l’accueil dans l’UE de migrants mineurs qui se trouvaient dans le camp grec de Moria.


Des milliers de migrants sur l’île grecque de Lesbos se sont retrouvés mercredi sans abri après un énorme incendie qui a ravagé le camp de Moria.