Ekaterini Sakellaropoulou nouvelle présidente de la Grèce

Grèce

Ekaterini Sakellaropoulou a été élue mercredi présidente de la Grèce, rapporte l’agence de presse athénienne et macédonienne (ANA-MPA).

Selon la même source, Mme Sakellaropoulou, actuelle présidente du Conseil d’Etat, a réuni, dès le premier tour du scrutin, les suffrages de 261 députés sur 300 que compte le Parlement hellénique.

Diplômée de Droit constitutionnel et de Droit de l’environnement à Athènes et à Paris-Sorbonne (France), cette juge et fille de juge de la Cour suprême est connue notamment par ses positions favorables aux droits des réfugiés, des minorités et des libertés civiles.

Elle s’est surtout distinguée dans des dossiers de protection de l’environnement, tout en veillant à préserver l’investissement.

La magistrate Ekaterini Sakellaropoulou succède au président sortant, Prokopis Pavlopoulos, dont le mandat expire en mars.


Sans appartenance politique, Mme Sakellaropoulou, divorcée et mère d’un enfant, passera facilement des plus hautes fonctions de la justice à celles de l’Etat. La nouvelle présidente (63 ans) entrera en fonction le 13 mars.

Doté de fonctions essentiellement symboliques, le chef de l’Etat et des forces armées a, selon la Constitution hellénique, le pouvoir de déclarer la guerre, mais uniquement sous la supervision du gouvernement.