AccueilA LA UNEEl Malki s’engage pour l’amélioration de la situation sociale des artistes

El Malki s’engage pour l’amélioration de la situation sociale des artistes

Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki a mis en avant mercredi à Rabat la détermination de l’institution législative à contribuer à l’amélioration de la situation sociale des artistes.

La Chambre des représentants est disposée à contribuer à la promotion de l’art marocain authentique et à améliorer la situation des artistes en général, en reconnaissance de leurs efforts pour préserver l’identité marocaine et les valeurs culturelles et civilisationnelles de la société marocaine, a souligné M. El Malki lors d’une rencontre avec une délégation de dramaturges, initiée par la syndicat marocain des professionnels des arts dramatiques.

Selon un communiqué de la Chambre, M. El Malki a salué, à cette occasion, l’adoption en 2016 par la même institution de la loi relative à l’artiste et aux métiers artistiques, soulignant la nécessité de mettre en application son contenu afin qu’elle devienne au service de l’artiste marocain.

→ Lire aussi : Installation de la Commission de la carte de l’artiste

Lors de cette rencontre à laquelle ont pris part une cinquantaine d’artistes, le président de la 1ère Chambre a mis en avant “le rôle que joue l’artiste marocain en tant que pierre angulaire de la société marocaine, constituant un support à sa cohésion, et représentant ses valeurs vivantes, reflétant de la sorte le capital immatériel du Royaume“.

Il a, par ailleurs, mis l’accent sur la haute sollicitude dont SM le Roi Mohammed VI entoure les artistes marocains, ainsi que l’intérêt royal accordé à la consolidation de l’école marocaine d’art, et du renforcement des liens avec les racines culturelles de la société marocaine, considérant l’art comme un modèle pour la société et l’un des fondements de l’éducation des générations futures.

De son côté, le président du syndicat marocain des professionnels des arts dramatiques, Messaoud Bouhcine a souligné l’importance de cette rencontre qui constitue un geste de reconnaissance envers l’institution parlementaire, après l’adoption de cette loi qui au départ, était une proposition de loi ayant connu un large consensus entre les différentes composantes de majorité et d’opposition.

Il a également donné un aperçu sur le chantier portant sur la mise en oeuvre de l’article 20 de ladite loi relative au régime de la protection sociale des artistes, notant que “la catégorie des artistes pionniers” vit dans une situation particulière et “nous nous sommes engagés avec tous les partenaires afin de mettre en place un système de protection sociale qui lui est adapté“.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :