Élection du Maroc à la Vice-Présidence du Comité pour la Protection des Biens Culturels

e Maroc a été élu Vice-président du Comité pour la Protection des Biens Culturels en cas de Conflit Armé de la Convention sur la Protection des Biens Culturels (1954) et ses deux Protocoles, lors de la 11ème Réunion du Comité qui se tient actuellement au siège de l’Unesco à Paris.

Le Comité, créé par le deuxième Protocole de 1999 relatif à la Convention de la Haye de 1954, travaille en étroite collaboration avec la Directrice Générale de l’UNESCO pour accomplir plusieurs fonctions principales dont l’octroi, la suspension ou l’annulation de la protection renforcée, la supervision de l’application du 2ème Protocole de la Convention de La Haye et l’examen et l’octroi de l’assistance internationale, et l’utilisation du Fonds pour la Protection des Biens Culturels en de Conflit Armé, indique vendredi un communiqué de la délégation permanente du Royaume auprès de cette organisation onusienne.

A cet égard, les participants à la 11ème Réunion (08-09 décembre) ont examiné les différentes demandes d’octroi de Protection renforcée et des demandes d’assistance suite auxquelles les 12 membres du Comité ont octroyé la Protection renforcée aux sites du Mali et de la Géorgie à savoir les Monuments historiques de Mstkheta (Géorgie) et le Tombeau des Askia (Mali), ainsi qu’une assistance financière en faveur du Mali et de la Libye, ajoute la même source.

Il est à rappeler que le Royaume du Maroc avait été élu, en 2015, au Comité pour la Protection des Biens Culturels en cas de Conflit Armé de la Convention sur la Protection des Biens Culturels (1954) et ses deux Protocoles.