A LA UNEEnseignement et éducation

Enseignement: 934 listes et 5.626 candidats pour les élections des représentants du personnel dans les commissions paritaires

Quelque 934 listes de candidature et 5.626 candidats ont été déposés pour élire les représentants des fonctionnaires dans les commissions administratives paritaires, une échéance prévue le 16 juin, indique le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (secteur de l’Éducation nationale).

Après l’expiration du délai imparti pour le dépôt des listes de candidature, la commission centrale chargée de l’organisation et du suivi des élections a précisé que 15 instances syndicales et professionnelles ont dépôsé des listes de candidature, y compris des instances indépendantes et sans affiliation, avec un taux de couverture de 100 % pour certaines organisations, notant que trois listes ont été annulées pour non respect des conditions d’éligibilité et des délais légaux.

Il s’agit de la commission n° 28/04 relative au cadre « rédacteurs » dans la région de Fès-Meknès, de la commission n° 23/06 relative au cadre « économats » et celle N 24/06 relative aux « administrateurs » de la région de Beni Mellal-Khénifra, précise la même source, notant que les instances participantes ont bénéficié d’un délai de 7 jours ( du 27 mai au 2 juin 2021) pour pallier les démissions des listes de candidatures en cas de force majeure, tel que prévu dans le décret en vigueur.

→ Lire aussi : Les épreuves du baccalauréat ont débuté dans de bonnes conditions

La commission centrale a souligné que le processus de dépôt des candidatures s’est déroulé dans des conditions ordinaires, conformément aux dispositions des textes juridiques en vigueur, précisant que cette opération s’est déroulée au niveau central (17 commissions créées au niveau de l’administration centrale) et régional (10 commissions créées aux niveaux des préfectures et provinces).

Que ce soit au niveau central ou régional, la période de dépôt des listes de candidatures, qui s’est poursuivie jusqu’au 26 mai 2021, a connu une forte participation des organisations syndicales et des instances indépendantes, ce qui reflète une intercation positive pour mener à bien cette échéance et en faire une occasion d’exercer le droit constitutionnel et d’élire les représentants dans les commissions administratives paritaires.

Dans le souci d’assurer le bon déroulement de cette échéance prévue le 16 juin, dans un climat de transparence et de crédibilité, le ministère a mis en place une commission centrale et des commissions régionales et provinciales chargées, chacune en fonction de ses prérogatives respectives, de la gestion de différentes phases de cette échéance.

En vue d’une bonne et rigoureuse organisation de cette échéance, ces commissions veilleront à mettre en œuvre des mécanismes organisationnels et logistiques, y compris la mise en place d’une permanence de 24H/24, chargée de suivre et de coordonner les différentes phases de cette échéance avec tous les acteurs concernés.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page