Espagne: le président de Ciudadanos annonce sa démission, après la débâcle aux législatives

Rivera
Rivera

Le président de Ciudadanos (centre-droit), Albert Rivera, a annoncé, lundi, sa démission de la présidence du parti, après la débâcle aux élections législatives anticipées, tenues dimanche en Espagne.

Lors de la réunion du Comité exécutif du parti, M. Rivera, qui avait reconnu “les mauvais résultats” de son parti ayant perdu 47 sièges par rapport aux résultats des élections d’avril dernier, a annoncé sa décision de quitter la présidence de la formation.

Le parti centriste de Ciudadanos a été relégué au 6ème rang avec 6,79% et 10 sièges, contre 57 sièges lors des échéances précédentes.

Le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE, gauche) a remporté ce scrutin avec 28% des voix et 120 sièges au Congrès des députés, mais sans parvenir à atteindre la majorité absolue, à savoir 176 élus sur les 350 que compte la chambre basse du parlement. Il sera ainsi contraint de nouer des alliances pour pouvoir former un nouvel exécutif.

Quelque 37.000.608 électeurs, dont 2.128.559 vivant à l’étranger, étaient appelés aux urnes pour élire les députés et sénateurs des Cortes Generales, les deux chambres du parlement espagnol.