Euromoney Conferences met le cap sur le Maroc

Abdellatif Jouahri

Par Khadija Skalli

Euromoney Conferences organise mardi 19 février sa première conférence au Royaume, dans la capitale Rabat. Abdellatif Jouahri, gouverneur de Bank Al-Maghrib, y exposera la stratégie économique du Maroc.

Euromoney Conferences met le cap sur le Maroc. Le leader mondial dans l’organisation des événements destinés aux marchés des capitaux et aux professionnels de l’investissement organise mardi 19 février sa première conférence au Royaume, dans la capitale Rabat. Cette rencontre aura pour thème «Construire un nouveau paradigme économique», selon un communiqué de Euromoney Conferences, publié sur son site internet.

« Le Maroc présente de nombreuses caractéristiques d’un marché émergent passionnant, doté d’un potentiel énorme en termes d’investissement et de croissance. Il est également bien placé pour se positionner comme une porte d’entrée sur le continent africain. Cependant, la vigueur de l’emploi et la croissance économique sont en deçà des attentes et de nombreuses opportunités restent à exploiter », soulignent les organisateurs de cette conférence.

Des professionnels, des entrepreneurs et des experts financiers prendront part à cette rencontre de réseautage.


→ Lire aussi : Le wali de Bank Al-Maghrib désigné meilleur banquier central d’Afrique de l’année 2019

Abdellatif Jouahri, gouverneur de Bank Al-Maghrib, prononcera le discours d’ouverture. Il exposera les grandes lignes de la stratégie économique du Maroc. Dans son intervention, le patron de BAM « expliquera comment l’environnement bancaire et réglementaire puisse aider le Maroc à atteindre ses objectifs ».

Othman Benjelloun, président du GPBM (groupe professionnel des banques du Maroc), président directeur général du groupe BMCE Bank of Africa sera également présent à cette conférence.

Parmi les intervenants figure aussi Karim Hajji, directeur général de la Bourse de Casablanca.


Les discussions porteront sur les opportunités stratégiques pour les marchés bancaires et financiers ainsi que sur le développement des PME par l’innovation. Les intervenants débattront aussi du rôle du secteur financier dans la création de l’emploi. Cette rencontre sera également l’occasion d’aborder les perspectives macroéconomiques du Maroc.