Explosions de Beyrouth: 25 personnes arrêtées

Explosions

La présidence libanaise a annoncé jeudi que 25 personnes directement et indirectement liées aux explosions dans le port de Beyrouth ont été arrêtées à ce jour.

“Le plus important est d’enquêter sur la manière dont les quelque 2.700 tonnes de nitrate d’ammonium sont arrivés dans le port et y ont été entreposées depuis 2013 jusqu’à l’explosion”, a indiqué le président Michel Aoun.

Il a assuré suivre personnellement l’enquête “étape par étape et cela jusqu’à ce que l’on découvre la vérité sur cette double explosion meurtrière”. Le président libanais a déclaré que ses principales priorités étaient de garantir la transparence de l’enquête et de trouver un soutien à l’étranger pour indemniser les victimes des explosions.

Deux énormes explosions ont secoué le port de Beyrouth le 4 août et ébranlé les bâtiments de toute la capitale libanaise, tuant au moins 183 personnes et en blessant environ 6.000 autres. Des enquêtes préliminaires ont montré que 2.700 tonnes de nitrate d’ammonium, ainsi que 24 tonnes de feux d’artifice, de kérosène, de méthylène et d’azote se trouvaient dans le port lors de ces explosions.