France: l’auteur présumé de l’attentat de Nice transféré à Paris

attentat

L’auteur présumé de l’attaque à l’arme blanche contre la basilique Notre-Dame de Nice, qui a fait trois morts fin octobre, a été transféré vendredi en début d’après-midi par avion vers Paris, rapporte la presse.

L’assaillant, grièvement blessé lors de son interpellation par la police, a également été testé positif au nouveau coronavirus, soulignent les médias de l’hexagone.

Selon une source proche du dossier, citée par la presse, le jeune homme d’origine tunisienne doit être hospitalisé à Paris, avant d’être entendu par les services de renseignement.

Outre l’assaillant, onze personnes ont été placées en garde à vue et dix relâchées depuis le début de l’enquête sur cet attentat dont un Tunisien de 29 ans, qui aurait voyagé avec l’assaillant à bord du bateau qui a accosté sur l’île italienne de Lampedusa, avant de transiter avec lui jusqu’en France.

L’enquête a été ouverte par le parquet antiterroriste pour “assassinat en relation avec une entreprise terroriste”, “tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste” et “association de malfaiteurs terroriste criminelle”.


Les enquêteurs cherchent à déterminer si l’assaillant a pu bénéficier de complicités avant de passer à l’acte.

Suite à cette attaque, la France a porté le plan ‘vigipirate”, dispositif central de lutte contre le terrorisme, à son niveau le plus élevé “urgence attentat” sur l’ensemble du territoire national.

Dans le même contexte, le président Emmanuel Macron a annoncé jeudi le doublement des effectifs de la police, de la gendarmerie et de la douane sur les frontières du pays en vue de lutter contre le terrorisme.

( Avec MAP )