France: plus de 400 migrants évacués d’un campement du nord-est de Paris

migrants

Plus de 400 personnes ont été évacuées, mardi matin, d’un campement de migrants illégalement installé porte de la Villette, dans le nord-est de Paris, a annoncé la préfecture de police.

L’opération a débuté vers 6 heures et pris fin peu avant 8 heures, selon la préfecture de la région Ile-de-France (Prif), précisant qu’au total, “427 personnes dont 4 femmes ont été mises à l’abri ce matin lors de cette opération“.

Les autorités françaises estiment que ces campements “mettaient en péril la salubrité des lieux et la sécurité des personnes, tant des occupants que des riverains“.

Les occupants de ce campement ont été transférés vers des gymnases et des centres d’accueil franciliens, où “il restait de la place” après l’évacuation des quelque 1400 occupants du campement de la Porte d’Aubervilliers la semaine dernière.

Dans son arrêté pour l’évacuation de ce campement, la préfecture de police estime que la situation était “explosive” pour ces migrants “répartis dans 266 tentes ou abris de fortunes” dans une situation sanitaire “fortement dégradée sur les sites les accueillant“.


Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner s’était engagé en novembre dernier à évacuer tous les campements de migrants du nord-est parisien avant fin 2019.